22 décembre 2007

Le pied marin

l'Arche de moué
Posté par merecastor à 18:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 décembre 2007

Et de Cinq : Sauve, la dissolution

Dernier spectacle, Sauve. L'incroyable se produit : Son dernier mot a peine prononcé, Mère Castor s'évapore, s'évanouit, bref, disparaitLaissant comme orphelins nounours et lutins, grand-père et grand-mère.Epatés, les enfants n'ont pu que constater : Mère Castor est une grande magicienne, d'elle il ne reste que son soulier. Revenant lentement à elle, pendant que les petits diables remplissaient la cour de papier froissé, sous prétexte qu'un faux barbu leur avait distribué des cadeaux, Elle a serré les ours et les trolls dans... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 19:19 - Commentaires [9] - Permalien [#]
21 décembre 2007

Blanc

Il fait si froid que l'eau boudeMême la neige a la chair de pouleL'eau se souvient des fleurs de maiLes mains gelées, à petits pas, Mère Castor trouve des traces : un feu, un chien, un oiseauCoincées sous la glace, les bulles hurlent à son passage des prières qu'elle n'entend pasL'eau casse, perle, invente des branches, des miroirs opaques où nul ne se voitQuand le soleil se lève et verse son or en triomphe, Mère Castor ne suit ni l'oiseau au pas léger, ni le chien aux grosses pattes, elle reprend le chemin de la maison, songeant à sa... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 09:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]
20 décembre 2007

La grotte

La grotte Vidéo envoyée par lamerecastor miracle Une preuve, une trace : Mère Castor dit vrai, mardi, elle était à Durfort !
Posté par merecastor à 14:59 - Commentaires [9] - Permalien [#]
20 décembre 2007

douze en douce

ils sont douze douze pour vouset douze pour touspour que l'annéeen douze moiset douze fois vous soit douceils sont douze Est ce le nouveau jeu de la Mère Castor ?Non, seulement pour vousSes voeuxA chaque mois le sienC'est vous qui choisissez.Cherchez bien, vous verrez : ils sont douze.
Posté par merecastor à 14:22 - Commentaires [17] - Permalien [#]
19 décembre 2007

la famille Kiki

Parce que c'est pour Annie, parce que Mère Castor aime jouer dans sa cuisine, voilà une modeste et première contribution  au KKVKVK#23. Pour tout savoir, c'est là : http://dedicacessen.canalblog.com/
Posté par merecastor à 15:20 - Commentaires [14] - Permalien [#]

19 décembre 2007

quatre

Va t-elle attraper un enfant, l'entrainer dans sa grotte, ou, terrifiée par son regard clair, le supplie t-elle :  Pars, pars maintenant, je ne sais pas pourquoi tu me regardes ainsi ! Ah ces yeux, ces yeux qui me percent, me brulent, me mettent à nu ! Pas du tout. Une fois de plus, au lieu de rester dans son antre à peigner ses longs cheveux gris en pleurnichant sur les jours anciens, Mère Castor est allée faire son intéressante à Durfort, dans une crèche pleine comme un œuf, les parents, les frères, les sœurs (mais pourquoi... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 09:17 - Commentaires [3] - Permalien [#]
18 décembre 2007

un deux trois, poil au doigt

Mardi matin, LasalleMère Castor, intrépide, brave route glacée, virages.Au passage, la petite griffe de la nostalgie.Invisibles à l'œil nu, il flotte par ici des morceaux de sa jeunesse. Soudain, un panneau l'interpelle :  Fini de rêver, accélère, Mère Castor, Les enfants de Lasalle battent des records.Et revoilà sabots, traineau, grelots.Les yeux brillants, les petites chaises. De rien.
Posté par merecastor à 13:01 - Commentaires [8] - Permalien [#]
17 décembre 2007

et de deux

A AubaisDès l'aube Alors que blanchissait la campagneLa Mère Castor s'est faite montreuse d'ours rugissante, pilote d'avion de ligne, lanceuse de vilain troll. Et de deux, morbleu !
Posté par merecastor à 16:58 - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 décembre 2007

A la Sainte Alice, mange du pain d'épice

Dimanche matin : Marché de Noël au village. A nous les épées de bois, les saucissons, la savonnette au lait d’ânesse, les oreillettes et la brocante.(Ah ! Le Victor Hugo en "édition limitée" à 10 €, les poupées datées de 2007 à 12 €, et "qui étaient à ma maman") Le sol est gelé. Passe une fanfare écarlate. Devant la fontaine, un tas de paille que tout le monde piétine et une carriole garnie d'un Père Noël pure feutrine rouge et coton blanc, lui même encombré d'une corbeille de papillotes.Sur un coin de place,... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 14:52 - Commentaires [7] - Permalien [#]