La Mère Castor

03 mai 2018

l'art l'art l'art

L'art c'est beau c'est bien ça inonde le village et ça charrie des compliments
Mais regarder Emile courir sur la place, jouer à j'ai peur/je n'ai pas peur du chat des voisins, faire écrouler une montagne de lego sur Popette en éclatant de rire, l'écouter grogner en mangeant - et quelle maîtrise de la fourchette, mazette ! - le voir s'émerveiller des girafes du zoo, du vent dans les arbres, des photos de famille - jusqu'à embrasser la photo de son papa avant de la froisser dans ses petites mains - 
c'est plus réjouissant
alors
l'art c'est beau - quelquefois et finalement pas tant que ça- 
on peut bien acheter un tableau une sculpture
les mettre au mur 
mais lancer du pain aux canards
chanter dans sa maison un grand cerf
lire une histoire
c'est mieux
L'art c'est beau mais penser très fort à Lucie
qui fête aujourd'hui ses six ans
lui envoyer de loin des bises
des pensées tendres
et des cadeaux maison
c'est plus prenant
alors 
quelquefois on passe à côté de l'art danse peinture et poésie pour rester avec
ceux et celles qu'on aime
et c'est le plus important.

thumb_IMG_3098_1024

belle trouvaille à la déchèterie, juste avant l'arrivée d'Emile.

thumb_IMG_3195_1024

thumb_IMG_3238_1024 

la fourberie du caïman

thumb_IMG_3264_1024

l'indifférence de l'oiseau 

thumb_IMG_3280_1024

la hauteur de la girafe

thumb_IMG_3281_1024 

et la pudeur du rhinocéros, zoo du Lunaret, Montpellier.

thumb_IMG_3292_1024

thumb_IMG_3345_1024

thumb_IMG_3267_1024

thumb_IMG_3369_1024

thumb_IMG_3370_1024

thumb_IMG_3372_1024

thumb_IMG_3384_1024

thumb_IMG_3394_1024

Bon anniversaire
à la vive, rigolote, tourbillonnante, sensible et si charmante
Lucie
mon petit soleil pour la vie.

thumb_IMG_2986_1024

Et bien sûr, une pensée d'amour pour sa petite soeur, la délicieuse Anaïs.

Posté par merecastor à 12:24 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


25 avril 2018

Mamie boub-Oules

Aux Oules aux mares
on fait de l'art
mariétal
on flatte les encolures
de bois 
et les coulures
parlent d'amour
la brume invente le soleil
on mange l'oeuf à la fourchette
et l'escargot en tournedos
aux Oules coulent
le temps
les pierres
et les bouteilles 
qui jamais
ne verront la mer.

thumb_IMG_3123_1024

thumb_IMG_3181_1024

thumb_IMG_3125_1024

thumb_IMG_3149_1024

thumb_IMG_3143_1024

thumb_IMG_3145_1024

thumb_IMG_3153_1024

thumb_IMG_3116_1024

thumb_IMG_3122_1024

thumb_IMG_3142_1024

thumb_IMG_3112_1024

thumb_IMG_3157_1024

thumb_IMG_3114_1024

thumb_IMG_3140_1024

thumb_IMG_3159_1024

thumb_IMG_3163_1024

thumb_IMG_3120_1024

thumb_IMG_3129_1024

thumb_IMG_3131_1024

thumb_IMG_3166_1024

thumb_IMG_3118_1024

thumb_IMG_3146_1024 

thumb_IMG_3173_1024

thumb_IMG_3171_1024

thumb_IMG_3176_1024

thumb_IMG_3108_1024

Adèle et Emile arrivent demain, je recense les bêtes (Emile aime beaucoup regarder les animaux, j'en ai parlé dans le calendrier de l'Avent) : ici deux chevaux et deux ânes, là une poule, dans la mare deux têtards (que deux ? Bizarre), quelques poissons, au jardin des escargots, des papillons, des oiseaux, le chat du voisin et au Vidourle, hérons, aigrettes et plein de canards.

 

 

Posté par merecastor à 10:34 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 avril 2018

Mamie Bouboul à la page

Grâce à des vieux numéros du journal de Spirou, j'ai découpé sirène, baleine, bateaux, petits enfants (les Gnangnan de Claire Brétécher, entre autres) et la fameuse Mamie Bouboul.
Cette oeuvre unique - cadeau clin d'oeil à mon petit soleil qui a tant aimé les vagues et beaucoup joué aux sept familles avec sa Momette - est-elle le premier tome des aventures de Boul et Bulle ? Peut-être.
(j'y joindrai en bonus le texte de la Baleine et son gosier de Rudyard Kipling, tout de suite ça élève le niveau) 

thumb_IMG_3088_1024

thumb_IMG_3091_1024

thumb_IMG_3092_1024

thumb_IMG_3093_1024

thumb_IMG_3094_1024

thumb_IMG_3095_1024

thumb_IMG_3096_1024

tu noteras que les éditions Tache de colle etc. sont fidèles à leur ligne éditoriale.

Cependant, au village si plein à craquer d'artistes de tout poils qu'on y marcherait presque tête baissée, accablés que nous sommes de notre totale absence de talent - mais quand même pas faut pas déconner - on prépare la fiesta annuelle du 1er mai, qui aura lieu les 29, 30 avril et donc 1er mai, à Sauve.
Un projet d'habillage éphémère des potelets qui ont envahi le village en masse depuis qu'on nous l'a refait tout beau tout propre a été lancé, avec des ateliers de fabrication tout ça tout ça.
Bah oui, j'aurais pu me lancer, faire comme , essayer de faire comme ça aussi.
Et puis non.
La parole étant mon outil favori, un outil sans taches de colle ni bord pas droit, je me suis lançée toute seule dans l'opération : les potelets auxquels vous avez échappé, conférence impromptue et pédagogique sur les potelets auxquels j'ai - éventuellement - pensé et que je n'ai pas faits.
Il s'agira de me poster près des potelets décorés - dont je ne sais rien, pas allée aux ateliers, et qui, peut être, seront ceux auxquels je crois que nous avons échappé - tu me suis ?- pour débiter mon discours. Et hop.
A mettre en place, peut être une petite affiche sur un potelet vierge par ci par là - ils ne seront pas tous décorés - pour prévenir de cette formidable initiative de feignasse bavarde.
Feignasse bavarde ? 
C'est tout moi.

19 avril 2018

Mamie Bouboul à la plage

 

thumb_DSC_0241_1024 

C'était le dernier jour des vacances à la mer.
Comme il faisait beau et chaud, papy Fildefer et mamie Bouboul ont emmené Petit Soleil et Petit Trésor à la plage.
La mer était haute, pleine d'algues et de vagues qu'on s'amusait à attendre et qui jouaient à surprendre Petit Soleil et Petit Trésor.
Tête en l'air comme toujours, mamie Bouboul est allée tremper ses pieds - en culotte, elle avait oublié que mer, plage et soleil ça donne envie de se tremper et que les maillots de bain c'est fait pour ça à quoi sert l'expérience on se le demande - et surveiller les trésors en emportant ses lunettes.
Même pas de soleil les lunettes.
Croyait-elle trouver dans les rouleaux une bouteille avec un message vieux de deux cent cinquante ans, écrit dans une langue inconnue et tarabiscotée ? Voulait-elle lire le mode d'emploi des lunettes de soleil que Petit Trésor portait sur son joli petit nez ?
Toujours est-il qu'une secousse de la mer a emporté les lunettes de la petite et que, cherchant en vain les dites lunettes, mamie Bouboul a laissé tomber les siennes, pas une grande perte en vérité, vu qu'elle passait plus de temps à les réparer qu'à les porter.
Bon.
La honte, quand-même , mamie Bouboul.

thumb_DSC_0049_1024

La mer, innocente quoique coquine, continuait son travail de rouleaux, et que je te mouille la culotte, et que je fais pousser des cris de joie à la petite, et que j'embarque la grande deux secondes la tête sous l'eau... Grande qui, à la piscine, se baigne avec bonnet, ceinture de flotteurs, lunettes de plongée et bouchons d'oreille – quand on arrive à lui mettre – et qui là ne portait en guise de protection que sa culotte et de la crème solaire.
C'est dire la confrontation entre l'océan et elle.
Sans filet
frontale et réjouissante.

thumb_DSC_0092_1024

Quand elle a su que la mer avait gobé deux paires de lunettes, elle a dit à l'oreille de sa mamie Bouboul- qu'elle appelle Momette en vérité - que sans doute une mamie poisson et une petite fille poisson allaient les récupérer pour les mettre.
Et ça, c'est l'histoire que je vais tâcher de mettre en forme pour elle, mon petit Soleil, qui va avoir 6 ans dans si peu de temps qu'il serait bon que je m'y mette fissa.
Voilà.

thumb_IMG_2973_1024

dans la famille Trésors, je voudrais...

Posté par merecastor à 09:55 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 avril 2018

le cascamèche

Tu voudrais tu la énième histoire de bouton à recoudre, de gâteau qu'il-est-trop-beau-tout-le-monde-a-adoré, de tricot en route, de route vers la mer, de mer démontée, de thé à la menthe, de menthe poivrée ?
Une histoire d'histoire racontée au dessert ?
bah non tu l'auras pas
tu auras un voyage qui commença ébouriffé
mèches bleues, mèches blondes
...

thumb_IMG_2778_1024

thumb_IMG_2856_1024

... des empreintes comme dans un conte philosophico-mystique d'Henri Gougaud 

thumb_IMG_2948_1024

et
bourriquet qui déprime sous la tente
un crapaud dans un seau 
des bêtes
 à plumes à carapace
sang chaud et pierre froide

thumb_IMG_2784_1024

thumb_IMG_2805_1024

thumb_IMG_2886_1024

thumb_IMG_2890_1024

thumb_IMG_2897_1024

thumb_IMG_2934_1024

 Lucie casque jaune
Anaïs casque rose
adorables, rigolotes, merveilleuses ...

thumb_IMG_2850_1024

thumb_IMG_2900_1024

... le TAP de Poitiers qui rougit dans la nuit

thumb_IMG_2913_1024

thumb_IMG_2951_1024

thumb_IMG_2954_1024

Et puis le salon du livre de Montaigu, Virginie Grimaldi que je ne connaissais pas mais qui a enlacé Agathe comme une vieille et très chère connaissance, même qu'elles se sont montré des photos de leurs enfants, Jerôme Attal (quel beau blouson vrai de vrai) charmant causeur auteur de chansonnettes, un jeune auteur roux - mince j'ai oublié son nom- avec qui j'ai causé Jules Renard et plein d'autres choses encore

thumb_IMG_2956_1024

Mais les autres choses
seront pour un autre jour
La bise.

Posté par merecastor à 15:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


30 mars 2018

le grand

En fait, on ne voit pas grand chose. Ce n'est pas que la photo soit mauvaise, elle est même très bonne, mais il y a tant de monde qu'on a du mal à s'y retrouver. Les gens ont l'air contents d'être là. 
Tout au fond, devant un immense écran à l'image brouillée mais que j'arrive parfaitement à lire, il est là, le bras déplié comme une aile.
Face à tous ces gens, il est juste à la bonne place, celle qu'il a choisie, celle qui lui revient, celle qu'il mérite.
Ce bras (tatoué, très tatoué), cette main.
Est-ce la main que je lui donnais quand on allait se promener ou celle qui tenait bien serré un caillou du jardin qu'il lancerait dans la première flaque, le premier Vidourle venu ?
Est-ce celle qui avait tracé à un des lapins du papier peint de sa chambre un costume de batman ?
Une de ces mains qui jouaient aux lego, qui dessinaient des tortues ninja, qui inventaient une écriture à nulle autre pareille, qui grattaient la guitare et, plus tard, celles qui empilaient les ingrédients du burger ou les couches de lasagne ?
Evidemment il est loin. La photo a été prise, je crois, à Auckland.
Ou ailleurs dans le monde, loin là-bas.
Mais il est pour toujours Adam, qui a eu 28 ans il y a deux jours. Il a fêté ça avec des amis australiens, ou américains ou peu importe, des amis. 
Et comme nous sommes loin - mais toujours et souvent en contact, merci les téléphones, les applications, internet qui gardent frais le ciment des familles, et partagent entre nous tous les photos et les vidéos des uns et des autres, Emile sur le dos de sa maman, Lucie et Anaïs qui font la ronde, Adam au zoo (je ne parle pas des concerts là), Alice au boulot, en vacances, Adèle et son pied presque guéri, Agathe avec un casque sur la tête, ce qu'a mangé l'une, ce que l'autre a bricolé... Ca en fait des icones bisous, sourires et coeurs à tout va, des pensées tendres ou inquiètes, des conseils d'une maman à l'autre, de l'amour des familles qui vont et viennent et circulent -
Nous sommes loin mais, Ô merveille des tournées qui passent en Europe, nous allons nous voir bientôt.
Alors vite fait, je bricole une petite surprise pour ce grand fils.
Et comme c'est une surprise, je te la montrerai après.

thumb_IMG_2714_1024

thumb_IMG_2717_1024

Lui, tu peux le voir et l'écouter et  
(la photo que j'évoque : la deuxième d'Auckland sur l'Instagram d'Habstrakt)

Posté par merecastor à 10:14 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 mars 2018

En quête ?

Léo, notre petit voisin, a trouvé dans le jardin une tête d'oiseau.
Depêchés sur la zone, les gendarmes ont aussitôt lancé une enquête
en quête d'indices pour éclairer la mort suspecte
d'un gros bec dont il ne reste
que plumes éparses
et la tête
et la tête
alouette.

thumb_IMG_2687_1024

thumb_IMG_2688_1024

Posté par merecastor à 08:30 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

26 mars 2018

2 ans

Vu que tu n'es pas fortiche en devinettes, lecteur chéri que je retrouve avec bonheur, voilà les dernières images prises aux éditions Taches de colle, couture de travers etc. 

thumb_IMG_2694_1024

thumb_IMG_2696_1024

thumb_IMG_2698_1024

thumb_IMG_2703_1024

 

thumb_IMG_2656_1024

thumb_IMG_2678_1024

thumb_IMG_2679_1024

Le petit livre rouge est terminé, le bleu est en bonne voie, et toi, lecteur à la perspicacité éveillée, tu as compris que le jaune est le thème du troisième tome de cette encyclopédie des couleurs à usage unique.
Le tout pour la plus adorable des petites filles qui fête aujourd'hui ses deux ans. 
Anaïs, mon petit coeur, ma grande petite fille, si tu m'entends (Ne regarde pas les images, surtout ! Il faut garder la surprise encore quelques jours) je te souhaite un très bon anniversaire de deux ans, j'espère que tu vas souffler les bougies d'un seul coup, que le gâteau sera bon et que le soleil viendra éclairer cette belle journée.

Un nouveau billet chez la Castorienne, soyons fous ! Et un autre programmé ici pour demain. 

Posté par merecastor à 13:34 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 mars 2018

Editions Taches de colle, Bord pas droit et Couture de travers.

En vue d'un anniversaire si proche qu'on pourrait le toucher de la main, la Mère Castor a ré-entrouvert la porte des éditions Taches de colle et bord pas droit.
Trois petits livres en préparation pour les deux ans d'Anaïs, la plus adorable des coquines.
Fidel/Popette a fait un beau lit de poupée et une jolie commode à trois tiroirs.
Mère Castor/Momette a cousu et tricoté de quoi garnir le lit, mais fallait-il laisser les tiroirs vides ?
L'idée des éditions Taches de colle etc. est : faisons trois livres qu'Anaïs pourra lire à son bébé, lire à sa façon, bien sûr. 
Un sur le rouge et les chiffres
Un sur le bleu : qu'est-ce qui est bleu ?
- tiens, je te pose la question, savant lecteur, dans la nature qu'est ce qui est bleu ? Hein ? le ciel et la mer quand il fait beau, ok, quelques fleurs et le martin pêcheur, ok bis et puis ...-
J'ai posé la question aux assistantes maternelles rencontrées cette semaine, la plus belle idée m'a été donnée par l'une d'elles : les yeux bleus.
Bleus comme les yeux de Lucie, la grande soeur d'Anaïs. Evidemment. 
Reste à découper des beaux yeux bleus. C'est faisable, mais ils ne seront jamais aussi beaux que les vrais yeux de Lucie.
Impensable
Impossible.

thumb_IMG_2575_1024

thumb_IMG_2631_1024

thumb_IMG_2632_1024

thumb_IMG_2634_1024

thumb_IMG_2636_1024

as-tu déjà cherché tes mots dans une boîte de paillettes ? Coupé un Q pour en faire un O, taillé un F pour avoir un L ?
C'est tout le savoir-faire des éditions Bord pas droit et Couture de travers.

thumb_IMG_2639_1024

thumb_IMG_2646_1024

thumb_IMG_2647_1024

thumb_IMG_2650_1024

thumb_IMG_2651_1024

thumb_IMG_2654_1024

rien à voir avec l'anniversaire, ceci est un gâteau au chocolat qu'on peut couper en deux pour les besoins d'une histoire : 

thumb_IMG_2579_1024

thumb_IMG_2580_1024

Et le troisième livre ? 
Devine.

Posté par merecastor à 10:02 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 mars 2018

dé-quelque chose

Peut-on défilocher un blog ? Le désembrouillaminer ? 
Le réveiller sans l'embrasser c'est pas la belle au bois dormant non plus 
l'enroncé, engoncé enfoncé dans le plus envie de toute façon tout a été dit à quoi bon ? 
Le peut-on le doit-on et à qui ? 
Au lecteur qui erre au hasard dans ce vieux couloir qui sent le renfermé
A celui qui passe comme on passe devant un magasin fermé
A celui qui se soucie et dit qu'il n'a pas oublié ?
Les pieds mouillés glacés, l'oeil enfloconné
se tordant se vautrant se prosternant
la MC est partie à la recherche du lecteur mécontent et planqué :  

thumb_IMG_2453_1024

gelé

thumb_IMG_2414_1024

 ou menaçant

thumb_IMG_2426_1024

  léger

thumb_IMG_2482_1024

  râleur

thumb_IMG_2496_1024

 ou planqué

thumb_IMG_2509_1024

 timide

thumb_IMG_2525_1024 

inspiré

thumb_IMG_2558_1024

 frimeur des frimas

thumb_IMG_2567_1024 

et celui qui est passé par là

thumb_IMG_2461_1024

thumb_IMG_2466_1024

thumb_IMG_2488_1024

celui de l'hiver...

thumb_IMG_2587_1024

...et celle du printemps.

thumb_IMG_2618_1024

thumb_IMG_2617_1024

thumb_IMG_2616_1024

et puis
la neige de carnaval est tombée

thumb_IMG_2550_1024

alors
sautant l'hiver
saute-mouton, saute-flocon
on tente de recoller les morceaux.

On verra bien.

Posté par merecastor à 12:47 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,