La Mère Castor

16 janvier 2017

pffff

113806372

Je rêvais de voyage d'aventure
non mais tu as vu, il est taillé pour faire la route, pas vrai ?
je nous voyais déambulant dans les villes découvrant les ruelles arpentant les musées crapahutant sur les chemins de montagne marchant marchant dans l'eau sur la neige sur le sable sur la terre qui colle aux godasses
Mais
tout est dans les livres 
parait-il
c'est ce qu'il dit quand il daigne m'adresser la parole
quand il croise mon regard furibond ou désespéré
Alors c'est décidé
S'il tourne encore trois fois la page de ce foutu bouquin, je vire sa grosse patte de ma jambe et je me tire.

Pour Lakévio, me suis pas trop fatiguée mais j'ai crèche et répétition, là.

Posté par merecastor à 08:33 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :


15 janvier 2017

Alors ?

On joue ici et on joue sur F....K
voilà les résultats (provisoires, je te sens joueur, lecteur)

Tofu
saindoux
mie de pain mâchouillée
flocon de neige
Pâte à sel
levain pour kouglof
foie gras
mou pour Sweetie
gloubi-boulga
pâte de châtaignes
de quoi faire du savon
du kéfir un peu sec
mie de pain

art japonais
pâte ou purée de manioc
brandade japonaise
pâte de soja
houmous
pâte d'amandes
banane plantain
et même la fève.
Rien de vrai là dedans, mais je vais t'aider : 
Les réponses qui s'approchent le plus sont : pâte de manioc et saindoux, l'une pour des raisons géographiques et l'autre pour des raisons matérielles.

un peu de pêche?  


Aucun rapport, sauf avec mon intervention à la Sauvette cet après-midi. Hors saison ? Pas grave.

Bravo à Ella qui a trouvé, courbettes, compliments et applaudissements !
C'est bien du beurre de karité, rapporté du Togo (fabriqué au Ghana) ainsi que deux beaux coupons de tissu par Amah, tout jeune papa du bel Emile.

Posté par merecastor à 09:34 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

14 janvier 2017

c'est un trou de verdure

Quand on a quitté le village en direction des Cévennes
le ciel était bleu mais au loin les montagnes étaient dans un voile blanc, ni brume ni nuage
il neige là-bas que j'ai dit à Fidel
On verra
On a vu
On a passé Ganges (pas le Gange, quoique...) : goutelettes molles sur le pare-brise et chute de la température  
Là-haut on a garé la voiture, pris un petit chemin, on est arrivés devant le pont
Malheur, vertige et damnation !
Pourras-tu, Mère Castor, traverser ? Les yeux fermés et cramponnée à Fidel, ça s'est fait. 
Le pont passé, la neige a commencé à tomber
Fidel a dit : on est dans un autre monde
Le sympathique habitant du lieu (un groupe de quelques maisons de pierre ou de bois nichées entre les arbres) a confirmé : nous vivons au plus près de la nature, végétaliens, sans télé ni frigo mais avec confort, pas question de vivre comme les hommes des cavernes - tu l'as dit dans les cavernes les chasseurs cueilleurs étaient de sacrés carnivores qui ne connaissaient ni le développement personnel ni internet ni les tyroliennes ultra modernes - On a échangé quelques paroles (conversation le Bon Coin, mais en l'occurrence le coin est vraiment beau et bon) et on s'est salués bien poliment, merci Pierre
Figure toi que j'ai retraversé le pont -fallait bien rentrer à la maison- yeux ouverts, en prenant des photos, en lâchant la grappe à Fidel
Et la neige s'est arrêtée dès qu'on est repassés de l'autre côté
Si bien qu'à Sauve, il faisait beau.

DSC_0002

DSC_0004

DSC_0007

DSC_0012

DSC_0014

DSC_0016

DSC_0018

DSC_0019

DSC_0022

Ce qui est réjouissant quand on joue à la photo mystère, ce sont les réponses.
Voyons ce que nous avons en magasin : 
Pâte à sel, levain pour kouglof (il en faut un spécial ?), foie gras, mou pour Sweetie (mais qui est Sweetie ?), gloubi-boulga, pâte de châtaignes, de quoi faire du savon, du kéfir un peu sec ou de la mie de pain. 
Edition de la fin d'après-midi : ce n'est pas non plus de l'art japonais, ni de la pâte ni de la purée de manioc, ni une brandade japonaise (ça existe ?), ni de la pâte de soja... Mais il y a un semblant de rapprochement géographique dans un de ces réponses.
Si j'applaudis votre imagination sans faille, vous n'avez pas encore trouvé.
Indice : 
En même temps que la substance mystère, A. m'a offert ça : 

DSC_0004 2

DSC_0005

lecteur du nouvel an, cherche encore

 demain on fête l'anniversaire de L'art à Sauve (l'art est une activité comme les autres, disait Filliou, le tricot aussi, disait la MC) , j'ai préparé mes munitions pour intervenir à la Sauvette

DSC_0003

 

 

Posté par merecastor à 13:34 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 janvier 2017

quoi ?

Animons le blog en hiver et pour ce faire, jouons.
C'est très simple, il faut répondre à la question : qu'est ce que c'est ?
Il n'y a rien à gagner, hors
mon respect 
ma considération
mes applaudissements.

DSC_0001

DSC_0003

Mes charmantes filles sont dispensées de jouer et priées -en admettant qu'elles passent par ici- de se taire, trop fastoche pour elles.

Dimanche, ce dimanche, pour fêter l'art à ma manière, je m'en vais aérer mes tricots et peut-être même donner de la voix à la Sauvette vers 16 heures : 

15304166_1893760887519709_5433188680386677052_o

Enfin, si tu veux voir à quoi ressemble la MC - quoiqu'à mon avis elle ne ressemble pas à grand chose - tu peux aller chez la Castorienne pour y voir deux photos prises par Frances un jour de balade.
C'est tout ?
C'est tout.

Posté par merecastor à 10:49 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 janvier 2017

l'autre

Il y a longtemps, dans la proche banlieue de Paris où j'ai passé enfance et adolescence, un jour que j'allais au marché j'ai vu mon reflet dans un des miroirs qui encadraient une belle boulangerie au coin d'une rue. 
Mais il n'y avait pas de miroir qui encadraient la porte de la belle boulangerie.
Non.
Ce que j'ai vu ce jour là, c'est ma grande soeur devant le magasin. 
Il m'a fallu quelques secondes pour réaliser que ce reflet n'en était pas un et comprendre dans le même temps ce qu'est un air de famille.
Jusqu'à cet instant je n'avais aucune conscience de cette ressemblance entre nous, ressemblance qui m'a sauté au visage alors que je ne m'y attendais pas, et si fort que cette image persiste et reste présente à mon esprit.
Et curieusement, bien des années après, dans le village où j'habite, il y a encore des gens qui me confondent avec mon autre soeur - pas celle de la boulangerie, tu me suis ? J'ai deux grandes soeurs - qui est aussi ma voisine et, plus généralement, des gens me prennent pour quelqu'un d'autre, leur cousine, une professeur de je ne sais quoi, une factrice, une boulangère... Ce qui crée parfois des situations gênantes ou cocasses. Etrange et amusant.

113793730

Voilà. Pas grand chose à voir avec le devoir du lundi de Lakevio, mais c'est ce que son image m'a évoqué. 

Posté par merecastor à 12:53 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :


re-prendre

J'ai repris les aiguilles
celle à coudre
celles à tricoter
j'avais fait à Paris une promesse à Fidel : dès qu'on rentre, je me tricote un bonnet
- je ne porte jamais ni chapeau ni bonnet, tout au plus une capuche quand il pleut
et à Paris mon écharpe en guise de protège-oreilles : tu ressembles à une pauvre roumaine disait Fidel -
roumains, roumaines ne prennez pas la mouche Fidel est volontiers taquin
promesse tenue : voilà le bonnet tricoté
maintenant reste l'étape suivante : penser à le mettre quand je pars en promenade
et là...
c'est pas gagné.
quant aux boules, forte de vos conseils savants et éclairés, j'ai commencé à les assembler en spirale pour faire un tapis rond et moelleux
et c'est juste ce qu'il me faut en ce moment
du moelleux pour os en vadrouille et dos en compote.

DSC_0167

DSC_0170

DSC_0171

DSC_0172

DSC_0175

DSC_0176

DSC_0178

Merci à Dani Michels, talentueuse couturière experte en recyclage de matière textile, qui m'a fourni le matériau pour remplir toutes ces boules, de gros écheveaux de laine impossibles à démêler - démêler ne me fait pas peur mais là, non ! - que j'ai coupés
en bouts en bribes et en morceaux
tant pis pour eux
tant mieux pour moi et tant mieux pour les boules.

Posté par merecastor à 09:37 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 janvier 2017

vric vrac

thumb_DSC_0032_1024

thumb_DSC_0037_1024

thumb_DSC_0041_1024

thumb_DSC_0042_1024

thumb_DSC_0071_1024

thumb_DSC_0074_1024

vu avec Lucie l'exposition sur les ours au Muséum d'Histoire Naturelle 

thumb_DSC_0088_1024

thumb_DSC_0093_1024

thumb_DSC_0110_1024

thumb_DSC_0081_1024

A Paris arrivée en vrac, toussant - ne pas embrasser le bel Emile tout neuf et ses parents fut le plus difficile - pestant à chaque quinte à cause d'une côte sans doute cassée - marchant à petits pas comme une vieille - oh les places assises laissées gentiment dans le métro par des gens de tous genres, oh comme je devais être pitoyable - mais voilà ce que je retiens : Fidel et moi avons vu tous nos petits enfants, Lucie, Anaïs et Emile, nos trois filles charmantes et nos deux gentils gendres, notre cousin prêteur d'appartement -que l'an qui vient lui soit douce comme le miel et bleue comme le ciel de Sauve quand il est bleu - ma grande soeur son mari une de leurs filles leurs petites filles, gentils et attentionnés, chez qui j'ai pu reprendre quelques forces avant le retour, j'ai vu le sol de Paris constellé de chewing gums collés de crachats de mégots où brillait parfois, petit témoin de la période des fêtes, une paillette, j'ai vu une étoile qui scintillait dans le ciel noir et j'ai raconté à Lucie qui tenait ma main son histoire moitié dans la rue moitié dans les couloirs du métro, j'ai entendu la merveilleuse Anaïs claquer des doigts - tu savais claquer des doigts à neuf mois, lecteur prodige ? moi non - et me réclamer à sa façon la chanson du petit ourson, je lui ai donné compote et biberon, j'ai changé la couche d'Emile - t'ai-je dis qu'Emile est le plus beau petit garçon du monde ?- et poussé son landau, j'ai fait ce que j'ai pu dans l'état merdique où j'étais, merci Doliprane et surtout merci à Fidel qui m'a soignée, soutenue et supportée en ces jours difficiles.
Et puis on est rentrés à la maison où nous attendaient le chat et des surprises, un chouette livre de déguisements qui aurait pu figurer dans mon calendrier de l'Avent si je l'avais terminé- avec une gentille carte de Mistigree que je ne connais pas mais qui connait Veron que je connais grâce à ce blog, du chocolat - quoi de mieux pour finir de guérir ? et une carte d'Alphonsine que je ne connais pas plus mais qui est aussi une connaissance de blog et une belle carte de Noël de Frances, et le ciel bleu, bleu, bleu...

thumb_DSC_0151_1024

thumb_DSC_0155_1024

thumb_DSC_0160_1024

thumb_DSC_0164_1024

Alors MERCI, pour vos messages ici, pour vos cadeaux, merci à nos enfants et à notre famille, et merci aux parisiens pour leur gentillesse. Si ! 

Pour les voeux je ne suis guère douée, mais lecteur connu, lecteur inconnu je t'embrasse sincèrement, affectueusement et sans te mettre en danger,
car on n'attrape pas la grippe en regardant son écran.

Posté par merecastor à 11:28 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 décembre 2016

oh la la

thumb_DSC_0026_1024

La grippe et les pommes, le dos en compote, le voyage à Paris repoussé, la tournée annulée...
Mais je suis de nouveau debout, pas très vaillante encore mais heureuse Momette d'un très beau petit Emile.
Je te souhaite mon lecteur tout ce que tu voudras vouloir pour les jours à venir
merci de ta patience
et mille excuses pour ce silence involontaire
à bientôt 

Posté par merecastor à 18:37 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

16 décembre 2016

Avent 16, les perles

  

IMG_20161128_0037

IMG_20161128_0038

DSC_0001

DSC_0003

DSC_0005

petite Marie-Loup au fond du couloir

IMG_20161214_0001

Il y a la petite fille sérieuse qui voudrait revoir Marie-Loup maintenant tout de suite ou bien cet après-midi, mais ce n'est pas possible
il y a les enfants qui aimeraient que ça ne s'arrête pas et que je raconte encore 
il y a la grande fille qui m'offre un dessin
Il y a Marie-Loup déjà joué deux fois 
Il y a Mère Castor qui démarre
en même temps que la petite tournée un rhume carabiné
qui devrait être fini quand nous irons à Paris embrasser la famille et l'enfant tout neuf dont la naissance est prévue
dans quelques jours
il y a Fidel sans qui rien ne serait possible
autant de perles sur le collier de la semaine
sauf le rhume, saperlipopette

Bonne fête à notre Alice.

Posté par merecastor à 08:30 - Commentaires [14] - Permalien [#]

15 décembre 2016

Avent 15, tout est château

IMG_20161128_0033

IMG_20161128_0034

IMG_20161128_0035

IMG_20161128_0036

demi-sphères pivoines en crépon boules fleuries
à faire toi-même si ça te dit

DSC_0001

DSC_0003

DSC_0006

tout fait château
une longue maison posée sur un rocher
une tour entourée de buissons
un abri
-divers matériaux d'hiver-
pour les chats
celui qui fut abandonné
et celui qui se plaint
pour rien.

Ce matin, Marie-Loup twiste again.

Posté par merecastor à 08:30 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,