Connais-tu Jeunes Années Magazine ?
Quand j'étais enfant - car moi, dame aux cheveux blancs, tout comme toi, vaillant lecteur, j'ai été une enfant coléreuse, rêveuse et timide - maman me l'achetait et chaque numéro était un plaisir de lecture et de bricolage.
Pour les bricolages je n'étais pas douée, trop brouillon, trop souillon, trop impatiente - j'ai fait des progrès, tu crois ? disons que j'emballe mes brouillons des mots qui me manquaient alors, pas mûre, la MC, pas prête, prendre la parole, trouver comment, où, pourquoi, ce n'est pas si facile - cependant ces magazines me ravissaient. Ils étaient pour moi toute seule, j'en faisais ce que je voulais - ils ont tous fini à la poubelle - et ils m'ont laissé un chouette de bon souvenir, plein d'images, de couleurs, de jeux...
Un jour, j'en ai trouvé deux exemplaires (pas trop découpés ni coloriés) sur un vide grenier : 

IMG_20161017_0001

IMG_20161017_0002

IMG_20161017_0003

qui aurait encore l'idée de fabriquer un castor en cacahuète, un pangolin en pomme de pin ?
Tout fout l'camp, tout fout l'camp.

IMG_20161017_0004

IMG_20161017_0005

IMG_20161017_0006

IMG_20161017_0007

je chantais ce petit bonhomme à mon petit bonhomme, futur Habby de mon coeur

J'ai cherché à en savoir un peu plus et grâce au bon vieux moteur de recherche, j'ai trouvé...
Que ces magazines coûtent maintenant un bras (j'ai acheté les deux miens trois francs six sous, pas folle), que leur rédactrice en chef avait un joli nom : Thalie de Molènes, Thalie qui fut difficilement adaptable au système scolaire, tiens-donc, qui a publié au Père Castor Flammarion, encore lui, et qui a écrit des livres de contes.
Je savais déjà que Béatrice Tanaka, dont j'ai quelques albums très aimés, avait participé à ces ouvrages. 

En savoir plus ? ce site en dit plus long que je ne saurais le faire.

As-tu connu Jeunes Années ? As-tu aimé, détesté ? A ton tour, lecteur.

(j'ai zappé le jeu de Lakévio, pas inspirée par l'image... que ça ne t'empêche pas d'aller voir)