thumb_DSC_0035_1024

thumb_DSC_0034_1024

thumb_DSC_0030_1024

thumb_DSC_0027_1024

thumb_DSC_0041_1024

thumb_DSC_0040_1024

thumb_DSC_0039_1024

thumb_DSC_0038_1024

thumb_DSC_0045_1024

thumb_DSC_0044_1024

thumb_DSC_0043_1024

Ce matin, sur le parking du super U de Saint Hippolyte du Fort - tu noteras le ton journalistico-géographique de la chronique - par un froid de canard -on sentait dans le fond de l'air un goût de neige, neige tombée dans les départements voisins- un vide grenier d'où j'ai rapporté
des poussins de puces en plastique, cadeau du vendeur
deux marionnettes, une achetée, l'autre offerte (j'ai un éléphant dans la voiture, je te le donne ! me dit M. En fait c'était le génie d'Aladin) 
des livres
pour lire (déjà lu le Quignard, mais au moins je sais que ce sera bien écrit, dit la MC qui lit des ouvrages en tant que juré d'un prix littéraire, intéressant mais pas toujours de la tarte) 
pour les images et quelques histoires
un autre enfin pour percer le mystère de sa fabrication (1€ le mystère, qui dit mieux ?)
Le tout en attendant le billet de demain.