Des carnets des cahiers des papiers
j'en ai j'en ai
comptes rendus d'ateliers citations recopiées au vol textes et gribouillages
idées de spectacles
des tas de papiers que je devrais jeter que je jette parfois à contre-coeur
il faut si on veut avancer
encore un peu
au milieu de ce fatras
un petit carnet jaune moche à la couverture en plastique
désordonné
pas tout à fait rempli
que je garde depuis
depuis
des années
depuis le temps où les enfants étaient enfants
et les prix
en francs

thumb_DSC_0049_1024

thumb_DSC_0048_1024

thumb_DSC_0047_1024

thumb_DSC_0046_1024

thumb_DSC_0045_1024

thumb_DSC_0044_1024

thumb_DSC_0042_1024

thumb_DSC_0040_1024

Macha, 6 ans et demi, Alice, 2 ans, le marché de Saint Jean du Gard, les bracelets en macramé, des listes de courses et des dessins
Premier n'importe quoi du jour, ce carnet dont je me sers de loin en loin, quand je veux faire des chaussettes ou noter le point de tricot de ma grand-mère.
Second n'importe quoi -tu noteras, lecteur assidu, ma générosité sans bornes- : 

thumb_DSC_0031_1024

thumb_DSC_0030_1024

thumb_DSC_0027_1024

un caillou poilu
un barrage pour rire
une boîte de sardine qui doit dater du temps de la liste là-haut
tu photographies vraiment n'importe quoi, m'a dit Fidel un jour
bah oui, toujours
Merci à Sabine pour son très joli n'importe quoi à pompons
Et des bises au lecteur de passage.