J'ai rangé mon bureau. Il était temps, je n'avais plus de place pour ne pas faire grand chose
mais pas grand chose ce n'est pas rien
et il vaut mieux pour ce faire
avoir un peu d'espace.
J'ai rangé et tu sais, lecteur ami de l'ordre qui range les crayons par couleurs les tissus en jolies piles bien droites pas en boule comme moi et ta cuisine comme celle d'un chef
Quand on range on découvre on retrouve on s'amuse on ramasse des tonnes de poussière on jette on s'émeut mais ! 
foin d'émotion, quand Mère Castor range, elle échafaude de grands projets, elle se monte le bourricot, elle se voit déjà Grand Gourou d'un secte qui prônerait, preuves à l'appui et les preuves ne manquent pas chez la MC je dirais même qu'elles abondent, qu'elles débordent voire (je n'abuserais pas un peu de ce voire ? oui, hein, je me disais bien) qu'elles envahissent, d'une secte donc qui inciterait à la méditation et au voyage astral par le tricot : 

DSC_0032

trouve ta planète intérieure
(c'était pour le tapis mais -je ne sais pourquoi ni comment- ces boules ont évolué en fruits vénéneux-velus, une aberration génétique sans doute, encore un coup de la pollution) 

DSC_0027

mystic pyramide
(en vrai c'est pour faire une poule mais j'ai pas encore fait les pattes) 

DSC_0012

le schéma corporel
(non, sérieux, tu donnerais ça à des petits pour jouer, toi ? Moi j'ai pas encore osé)

DSC_0009

renaissant d'une vieille vieille à faire du mois (septembre 2011 ah ça nous rajeunit pas) le phénix - dont j'avais gardé la tête et qui a profité du rangement pour trouver un corps et des pattes, le bienheureux - idéale mascotte de la secte à venir qui a trouvé son slogan :

faire n'importe quoi avec n'importe quoi

Ca sonne bien, non ?
Inscriptions ici et maintenant. 

DSC_0033