04 septembre 2012

haut les mains

Le retour s'est fait, se fait. Doucement.Il faut réapprivoiser la maison, brasser du linge, des choses, des livres, ouvrir les lettres qui attendent sur la table, pleines de pensées passées presque oubliées, ranger les confitures, le miel et le fromage, accrocher le jambon à la poulie, envisager l'année qui vient, reprendre enfin le cours du Nil et les histoires de Pharaons, penser déjà au petit spectacle de Noël, oui oui, et oser dire que pour l'instant on n'a presque pas vraiment grand chose d'autreà dire. les eaux de la... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 13:36 - Commentaires [10] - Permalien [#]

22 août 2012

de la poule à la moule et inversement

d'une famille à une autrede la montagne à la merd'une histoire à un conted'un ciel bleu à un bleu cield'une fille à une fille à une fille à notre délicieusepetite filled'une brocante à un vide grenierd'une foule à une foulede la poule à la moulecomprenne qui peutles vacances encore les vacanceset pour toi, inoubliable et inénarrable lecteurces quelques cartes postales :  je reviens en septembre, bientôt.
Posté par merecastor à 11:18 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
23 juillet 2012

du feu et du foin

Belle musique sous tente berbère, chorale savante et gargantuesque, crottes de chameaux, linge vol-au-vent, cacahuètes et ciel de feu, en deux mots : fête médiévale de Sauve, ce week-end. Pas tout vu, pas envie, mais sache que Mère Castor, tombée en amour devant la petite ferme et ses charmantes bêtes, a raconté au déboté et pour le plaisir des histoires de poules vaches etc. devant des enfants assis sur la paille, tandis que la brebis broutait son panier, que l'âne venait pencher sa douce tête tout près de son oreille et que les oies... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 00:06 - Commentaires [17] - Permalien [#]
18 juillet 2012

imago

difforme, non en transe, nonmaladif, pas vraimentarchaïque, il y a de ça reptilien, sans doutecomplètement fascinantet d'une beauté qui dérange, étrange virtuose qui impose à son corps des poses jamais vues encore, Romeu Runa donne à voir la naissance douloureuse dans un pays inexistant d'un être décarcassé, disloqué, sorte de chrysalide sans cocon qui s'extirpe de sa condition pour prendre le chemin d'une humanité incomplète et douloureuse. Succession lente d'images troublantes, cocasses ou profondément désespérées (sur laquelle je... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 15:04 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 juillet 2012

au balcon

Tongs, sandales, élégants talons et pompes cirées piétinent de concert cartes abandonnées emballages souillés canettes raplaplas, coulures de climatisation et immondices, toutes les traces de la vie qui bouillonne ici, gens tout mélangés, badauds, citadins, habitants des faubourgs, nouveaux-venus et habitués, grands mangeur de glaces et de sandwichs devant l'éternelle cité qui toise du haut de ses églises, clochers, palais et remparts le grouillement populaire de l'été, toisée elle-même par le ciel qui, quand il charrie des nuages,... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 17:59 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 juillet 2012

amour, place et jardin

Au jardin des Doms les petits enfants courent derrière les pigeonsmènent des petits chevauxà la pédale et au grelotmontrent du doigt les canetons, les poissonsle corbeau sautille et les statues veillenton lit, on dort on s'allonge dans l'herbe au loin le Mont Ventoux blancet là-haut c'est troublantles murs trop blancs et l'immuable statue d'or. (un clin d'oeil à Sabine) un (très) bon joueur de djembé, ça existe ! Avignon, zone(s) de rencontres (copyright Fidel) image attrapée aux Beaux Arts, exposition de... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 16:43 - Commentaires [4] - Permalien [#]

14 juillet 2012

encartonnée

Avignonses cartonsses rues vides ses coins de villagelinge à la fenêtre et verdure dévorante ses nuages en moutonses rues pleinesde cartonsses spectacles l'avant l'aprèset aprèsceux dont on se souviendraceux qu'on a déjà oubliés. Tortilla Mucho, deux clowns, une omelette, une chanson et une savoureuse parodie de Bollywood, ça déménage et c'est généreux Limites, une proposition intéressante à base d'eau, de papier et de textes, 20 petits tableaux et 1 risque (une...limite): toutes les scènes n'ont pas la... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 09:59 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 juillet 2012

maraudes

Nez au sol (la distance est fort courte de l'un à l'autre) Mère Castor ramasse tout ce qui brille et traîne sur le trottoir ou dans le caniveau. Fidel, lui, rapporte du travail deux tomates par ci, une poignée de pommes de terre ou des prunes dans le fond d'un sac par là, à croire qu'il rentre des champs au son de l'Angélus pour manger sa soupe et tremper son pain comme dans un conte de Pourrat. On cuisine les trouvailles de l'un et on aligne sur la table celles de l'autre, pour voir, pour rien. Tout est dit dans ces cueillettes... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 11:25 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 juillet 2012

Ô !

Vu dans le OffTrois spectacles en ODeux pour les petits, un pour tout le monde : O mama O, de la compagnie Théâtre en flammes, délicieux moment en chansons pour les bébés et les tout petitsOeil pour Oeil à Présence Pasteur, réjouissant catalogue de colères et de fureurs d'enfants pour acteurs et marionnettes One day à la Bobitch, de Boris Arquier, un vrai beau et merveilleux clown qui maîtrise sons, images et émotions avec intensité, une heure et quelques de bonheur pour le spectateur.Ôjourd'hui, pris rendez-vous avec le Théâtre de... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 12:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juillet 2012

la meilleure façon de marcher

Pour apprécier l'étrange et savoureuse accumulation de badauds bobos intellos zonards à chiens papiers gras ordures et marchands de nourriture bateleurs attroupements et marchands de spectacles à nez rouge, à tête de chien, à couettes ou/et à moustaches, poser un pied à Avignon ne suffit pas. Il faut sauter à pieds joints, ré-apprendre  à nager, prendre la situation à bras le corps et en avant ! Basculons les strapontins, grimpons tout en haut de l'Opéra, traversons les rues désertes et les rues encombrées, marchons à l'ombre... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 20:37 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,