22 mai 2017

re-composition

J'ai trouvé comment préparer le festival de contes de Saint Gilles auquel je participerai demain, fort modestement : une intervention en crèche le matin, une autre l'après-midi en école maternelle. par exempleen allant vendredi soir écouter l'Oeuf Noir, conte et musique dans la cour de l'ancienne synagogueen allant voir place Astruc - c'est une des places du village - le spectacle sur Jaurès de la compagnie CIA, pas jusqu'au bout (fatigue Fidélienne oblige) mais drôlement bien quand même, costumes de base puis chapeaux qui... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 15:13 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 janvier 2017

nous aussi

qu'est-ce que tu crois nous aussi on a froid regarde la neigequiicitombajuste ce qu'il faut pour la photoet après ciaonous aussi qu'est ce que tu croison s'amuseon rit devant des casseroles et un grand hibou blancdevant des chants improvisés à l'improvistepar de gaillardes bibliothécaires entourés de gaillards comédiensnous aussi on sorton va au forum des animationson y fait bon publicon rit on applauditmême quandc'est pas tropnotre tasse de théqu'est ce que tu croisc'est toujours du travailet même quand bonil... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 16:13 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 novembre 2016

dimanche pluvieux, dimanche studieux.

lessive à thème, les souris : celle qui cherche un mari, celle qui va chez sa cousine, celle qui cueille le gros navet, celle qui voudrait être grande etc. pour la crèche mardi matin (sans les pinces, hein) Village indien réalisé grâce aux efforts conjoints de Quick, de la ressourcerie de Saint Amant Roche Savine, du pistolet à colle -une aberration chez les tireurs à l'arc mais l'arc-à-colle connait pas- et de la MC qui voulait faire simple et efficace.  Village indien, allons bon, à quoi bon ? Bon à raconter une des... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 16:11 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 juillet 2016

marcher

1er jour : quelques fillettes pleines de talent, si justes et touchantes, les merveilleux comédiens des Damnés - vrai ces gens-là sont la rolls du métier, non ?- les émouvants danseurs de Au Coeur, la rigolade à la médiathèque Ceccano qui nous régale d'un historique du festival comme si on y était, marcher, marcher, savourer et regarderoù on met les pieds.
Posté par merecastor à 10:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 juillet 2015

liquidation

il est vrai que le terme "raisonnable" ne s'applique guère, apparemment, à ma façon de concevoir la convalescence - mais y a t-il eu maladie ? Peut-on appeler maladie un petit bris d'os ? - apparemment, dis-je, car si je te raconte mes déambulations et visions enchantées de films et de spectacles, je ne t'ai rien dit de ma brillante participation au concours de la sieste en position surledosavecjusteuncoussinsouslatête à tout heure de la journée, concours qui reste à inventer pour que je le gagne haut la main, ni de ma boulimie de... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 15:46 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 juillet 2015

Les Misérables

Vers 13 heures, aux Doms, une version aimable et sincère des Misérables, dans une salle à moitié occupée par des enfants captivés (on ne les a pas entendus et les rappels ont été nombreux), mission accomplie, réussie et succès mérité pour ce beau travail de la compagnie des Karyatides. Avant le début du spectacle, échangé quelques réflexions festivalières avec mes voisines (âge moyen : 9/10 ans), la première -dont les parents étaient placés plus haut (nous étions au premier rang, c'est mieux pour le théâtre d'objets)-était là... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 08:43 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 décembre 2014

Avent 19 : pas mieux

Quand j'en aurai fini avec l'étude comparative des vertus des miels de Saint Jean du Gard, Brouzet les Quissac et Arlanc, quand j'aurai défini qui, des gouttes du Bolchoï (oï les gouttes, c'est amer comme chicotin) du spray pour la gorge, des demi citrons à l'eau chaude, des pastilles d' Euphon et d'Homéovox et des lavages de nez à grande eau salée est le plus efficace pour me rendre la voix, je reprendrai le cours tranquille de ce calendrier. Féérique, dit la Marraine, fantastique, réponds-je (réponds-je, réponds, fais descendre tes... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 08:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 juillet 2014

du ciel des vagues

Avignon de l'ange lançant au ciel sa prière de pierre au gros cul d'un Donald suant place de l'Horloge sur les pavés des papes empapetés et piétinés cherchant repos et fraîcheur quand tout est chaleur, piétinement et course - surtout ne rien rater tout voir parler de tout et tout savoir - j'ai marché quatre jours passé une soirée charmante dans le beau jardin de Véronique, escargots poètes et délicieux repas, trop court mon séjour je sais je saisignoré le Off, bof, savouré dans le In les Sorelle Macaluso d'Emma Dante, noire danse de... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 09:18 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 juillet 2012

imago

difforme, non en transe, nonmaladif, pas vraimentarchaïque, il y a de ça reptilien, sans doutecomplètement fascinantet d'une beauté qui dérange, étrange virtuose qui impose à son corps des poses jamais vues encore, Romeu Runa donne à voir la naissance douloureuse dans un pays inexistant d'un être décarcassé, disloqué, sorte de chrysalide sans cocon qui s'extirpe de sa condition pour prendre le chemin d'une humanité incomplète et douloureuse. Succession lente d'images troublantes, cocasses ou profondément désespérées (sur laquelle je... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 15:04 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 juillet 2012

au balcon

Tongs, sandales, élégants talons et pompes cirées piétinent de concert cartes abandonnées emballages souillés canettes raplaplas, coulures de climatisation et immondices, toutes les traces de la vie qui bouillonne ici, gens tout mélangés, badauds, citadins, habitants des faubourgs, nouveaux-venus et habitués, grands mangeur de glaces et de sandwichs devant l'éternelle cité qui toise du haut de ses églises, clochers, palais et remparts le grouillement populaire de l'été, toisée elle-même par le ciel qui, quand il charrie des nuages,... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 17:59 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,