10 juillet 2018

La grosse tête

Du jour impitoyable, chaleur dégoulinante, soldes, foule, papier cartons cartes canettes et gobelets - challenge de l'année : ne prendre aucune carte, réussi à ce jour -  vulgarité inlassablement montée en épingle cris lamé truc à roulettes poussés, tirés, costumes m'as-tu vu à qui sera le plus grand le plus ridicule le plus voyant et chansons insupportables - que signifie le mot T H E Â T R E dans les rues bondées d'Avignon - heu...à la nuit libératrice - vu deux beautés de spectacle, un au cloître des Célestins, avec... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 09:52 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 décembre 2017

Avent 22, Pipette et Molette lisent les panneaux.

Et ce n'est pas la lecture qui manque (enfin, à part les livres, oups) Molette avait même commencé à noter des choses insolites comme : Café moins cherRestaurant à l'aiseDieu est grand (et surtout il est partout, sur beaucoup d'enseignes)4 étoiles pour le prix de 2 etc.MaisIl y a eu le retour de Kuma vers Kpaliméaller manger, reprendre la voiturede l'autre côté de la rue pour rentrer à Loméles motos s'arrêtent, on commence à traverserAdèle, juste devant moi, avec Emile dans les bras se fait renverser. Hôpital de... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 08:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 décembre 2017

Avent 19, Pipette et Molette dans les rues de Lomé.

Colorées, souvent cahotiques parce que défoncées ou embourbéesencombrées mais toujours animéestelles sont les rues de Lomé les rails, souvenir du temps où roulait le train... maison/échoppe ou échoppe/maison, on ne sait pas trop. après la pluie, les flaques. Comme à chaque billet, mélange de photos d'Adèle ou de photos Molette.
Posté par merecastor à 08:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 juillet 2016

nager

chez Véronique et Daniel, experts en soirées charmantes et délicieuses Porter emporter se laisser prendre au jeu de la Piccola Familia qui offre chaque jour dans le jardin de la médiathèque Ceccano une rétrospective drôle, intelligente et savante de 70 ans de festival, un régal, admirer les langoureux danseurs de Caen Amour, bras de serpents sous les platanes des Célestins, nager dans les eaux troubles des rues poisseuses et poissonneuses, passer du rouge au vertet inversement.
Posté par merecastor à 09:24 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juillet 2016

marcher

1er jour : quelques fillettes pleines de talent, si justes et touchantes, les merveilleux comédiens des Damnés - vrai ces gens-là sont la rolls du métier, non ?- les émouvants danseurs de Au Coeur, la rigolade à la médiathèque Ceccano qui nous régale d'un historique du festival comme si on y était, marcher, marcher, savourer et regarderoù on met les pieds.
Posté par merecastor à 10:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 juillet 2015

liquidation

il est vrai que le terme "raisonnable" ne s'applique guère, apparemment, à ma façon de concevoir la convalescence - mais y a t-il eu maladie ? Peut-on appeler maladie un petit bris d'os ? - apparemment, dis-je, car si je te raconte mes déambulations et visions enchantées de films et de spectacles, je ne t'ai rien dit de ma brillante participation au concours de la sieste en position surledosavecjusteuncoussinsouslatête à tout heure de la journée, concours qui reste à inventer pour que je le gagne haut la main, ni de ma boulimie de... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 15:46 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 juillet 2015

éventail des possibles

Tout est possible, compter les chiens qui font la manche sur les trottoirs brulants, les glaces qui dégoulinent, les badauds et les baladins, les chinois (et moi et moi et moi) - je te jure je n'ai jamais vu autant de chinois et si peu de japonais the times they are a changin non ? yeux au sol - ne pas se casser la margoulette ça ira comme ça les brisures - admirer la bio-diversité de la sandale - on appelle ça la mode - dénombrer les trouvailles des pavés, capsules, perles orphelines, éclats de verre, papier perdus, hachés,... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 09:41 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 juillet 2015

Les Misérables

Vers 13 heures, aux Doms, une version aimable et sincère des Misérables, dans une salle à moitié occupée par des enfants captivés (on ne les a pas entendus et les rappels ont été nombreux), mission accomplie, réussie et succès mérité pour ce beau travail de la compagnie des Karyatides. Avant le début du spectacle, échangé quelques réflexions festivalières avec mes voisines (âge moyen : 9/10 ans), la première -dont les parents étaient placés plus haut (nous étions au premier rang, c'est mieux pour le théâtre d'objets)-était là... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 08:43 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juillet 2015

ballottant d'la queue

  Un bon début le vent s'est levé, entraînant avec lui papiers, solitude, ballons rouges et chaleur étouffantepoussant bus et train jusqu'à Avignonrugissant et miaulant sous la porte comme deux chats qui s'engueulentapportant la chance  : une place au premier rang de la Cour d'Honneur pour Le Roi Lear de Py, pas retrouvé la beauté de la langue de Shakespeare - le basculement de la trivialité d'hier à celle d'aujourd'hui ne m'a pas convaincue- mais l'énergie oui, aimé la musique, les musiques, le vent dans les rubans,... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 09:56 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 juillet 2015

salade

été saison des murs des rues maladesde la dégringolade des eauxde Vidourle en capilotadede la débandade des blogsété saison de la déraison trop chaud trop tôt trop vite trop de cris aiguscigales enfants hirondellesétépleine saison de la salade. Expérience unique pour le touriste venu voir un village médiéval : moitié fini moitié tripes à l'air, c'est le bordel.moi j'aime bien. pas d'été sans soleilpas de soleil sans pique nique au paradiset pas de paradissans serpent... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 10:33 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,