11 décembre 2016

Avent 11, Lothar et consorts

  Evidemment vu comme ça ce n'est pas très engageant, mais, cette fois, je suis allée gratter M. G....le pour en savoir plus sur l'auteur de cette... oeuvre, et j'ai trouvé une fort jolie baleine comme quoi y'a pas que les robes en feuilles d'automne à moitié froissées dans la vie. C'est là (en allemand, hé hé) : Lothar KampmannEnsuite, une découverte n'allant jamais seule -il fallait bien que ça arrive, c'est la pleine saison - j'ai rencontré Monsieur P.N. en personnemais comme j'ai cafouillé il est tout flouce grand... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 08:30 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 juillet 2011

lux

Cesena, austère et inspiré, sans autre éclairage que celui du soleil levant réfléchi par un miroir perché tout en haut de la Cour d'Honneur.  
Posté par merecastor à 15:55 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 novembre 2008

chinoise

Laissez venir à moi tous les petits ruisseauxRugit Vidourle sous les ponts A la maison joue Mère CastorAvec une lampe, une poupée, une branche à la kitscherie du mercredi Vous avez dit chinoise ?que seraient l'espoir et la lumièresans une part d'ombre qui les soutientet les révèle.
Posté par merecastor à 12:45 - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 septembre 2008

Culte

La flamme hésite Les yeux du chat sont deux ampoules La lune danseDans la rue les feuilles sèches qui roulentFuient l’été en imitant le bruit de la pluie Alors que loin des villesDes tapis rouges qu’on déroule Sous les saints pasD’un vieux bavard en robe blancheDans sa petite maisonOù le miroir se cherche dans le luisant des cuivresLa petite mère de Mère CastorÉcoute la Messe en Si. Allongée sur elle la chatte, les yeux fermés Ronronne en silence, si calme, si douceSi lourde. Si Mère Castor ne répond... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 20:06 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,