08 mai 2017

voilà pourquoi

Je t'explique : comme on avait mariage à Orléans, on est allés au Vallard.C'est pas sur la route ? Qu'importe. On a vu des rails et des jonquilles sur la prairie, le chantourneur, son atelier et Bernadette nous a donné des oeufs de cane et de poule. Alors, on est partis pour Poitiers. Histoire de se rapprocher d'Orléans, tu vois ? Là, on a gardé Lucie la charmante et Anaïs la délicieuse, visité leur bientôt nouvelle maison tout en travaux, on s'est s'entraînés au poussage de poussette, on a fait du toboggan et des gâteaux... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 14:46 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

15 septembre 2016

vert dominant

Fidel et moi, seuls sur les hauteurs du Perrier, on est allés yeux vaguant des montagnes lointaines au sol épais, bruissant et coloré, bleu myrtille, rose bruyère et vert de tous les verts connus et inconnus ; en famille, un à un, vacillant, glissant et se reprenant on a passé le gué de la rivière d'or et partagé la découverte d'un village endormi et presque oublié ; on a marché sous la voie lactée qui trace le chemin d'une maison à l'autre ;  avec deux adolescents charmants et attentifs, on a inventé des poupées de tissu qu'ils... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 10:10 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 septembre 2016

voilà

Souvent à la merje préfère les murs les mûresle mur tire languele mur tire mûreset celui qui me tireun soupirvivre làprès des mers de nuagesde myrtilles et de mûrespourquoi paspourquoi pas. village abandonné de Gardaillat, hauteurs du Perrier et confitures du Vallard  
Posté par merecastor à 13:14 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,