26 mai 2010

innommable

L'herbe et les fleurs ont beau montrer l'exempledu rouge rouge du rose rose du vert vertdes couleurs quoi des vraiesVidourle poétise et cuit dans ses marmitesdes teintes innommables subtiles et dégradées dans leur dégradationfragiles solubles inventées pour l'instant seulementelles sont faitesde coulures de bêtes de feuilles fondues de bois bude temps qui passe et repasseainsi ridé plissé diminué le poèteva à vau-l'eauboit du plomb du mercure de l'astre cuit à petit feu offrant en bout de course à Mère Castor aux genoux usés aux... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 12:44 - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 mai 2010

Credo

Depuis qu'elle a vu Couler sans fin la statueFang Sourire les masques Punus Aux dents pointuesEt ricaner la poupée BarbueCul nuLa Mère Castor n'en mène pas largeAlorsAux esprits du jardin Petits sages de boisElle a tressé des couronnes, offert des fleursEt elle a déposé à leurs pieds noirs L'offrande de saison : Graines rondes, fleurs d'azaléeEt couscous frais On ne sait jamais. Tu te languis de Vidourle ?  Il en sera questionBientôt. La chasse à la bambouseraie continue.
Posté par merecastor à 14:55 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
24 mars 2010

l'eau à la bouche

Je te mange Chacun de mes orteils est une dent qui croque les cailloux bonbons de tes bergesJe te dévore par tous les boutsJoncs verts et feuilles brunes sont ma saladeJe mangerai ton eau à m'en rendre maladeMes oreilles voracesAvaleront les plumes l'oiseauLe poisson frais et la limaceJe te mange chez toi tout me plaîtSur ma langue ton escargot a trouvé son palaisJe te bois à rouler par terreJe boirai tes algues et tes grenouilles iront chanter au fond de ma bedaineTu seras mon Jonas je serai ta baleineJe te mangeJe lèche tes reflets... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 10:34 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 septembre 2009

trois fées

Le plus touchant dans ces trésors japonaisDans ce sac à faune à minéral à flore Qui contient l'essence même de la terre Le plus charmant dans l'étoile qui sent la mer Dans les piques du coquillageDans le dessin de l'aile de cigaleC'est que là bas Sophie Ramassant ces belles chosesL'a fait pensant un peu à Mère CastorÉcrivant pour elle jour après jourUn délicat poème de coquille et de feuilles Oiseau perché et doigts de féeSophie sait voir et partagerPierre bleue bambou tordu Feuille pointueLa beauté simple et fragile du monde. Le... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 18:34 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 juin 2009

gaudriole et bota-nique

Dans le jardin c'est la foireà l'amourOn sort les appendicesles franges les artificescouleurs suaves parfums sucrésles bourdons avides vident les calices butin, déliceles pistils font aux étaminesle coup de poudre ailes et pétales s'emmêlentorgie de poils et de pollenc'est la chaîne des grainesla fleur défaille l'abeille est ivrele fruit grossitet les cosses sont pleines. A la maison Mère Castor cueille les petits pois en intérieursort son chaudron et sa cuillèreEpluchage touillage et marmitageBientôt les étagères seront... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 17:52 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mars 2009

Bleu de jardin

Ta veste chinoise pendouille dans la penderieEt tu ne la mets plus ?Adopte sur une brocante un oiseau sur sa brancheApplique-le au dos de la vesteComble les manques de paillettesBrode un bonhomme, des tiges et quelques fleursOù que tu ailles à présentL’oiseau te suit Et le bonhomme garde ta poche. N’est-ce pas que la veste de Mère Castor répond pile poil au challenge d’Emma, vu chez Lila Fanfreluche ?
Posté par merecastor à 19:01 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 février 2009

improvisation

Si, regardant distraitement par la fenêtre, tu vois se poser sur ta maison des yeux inconnus qui la regardent familièrement, avec une douceur qui semble venir de loin, tu pourras, comme Mère Castor, proposer à celui qui connut bien avant toi ta maison de famille d’y entrer un moment pour se souvenir. Il te racontera que c’était la maison de ses grands parents, où il venait, enfant, pour les vacances.Il reconnaîtra le bureau, évoquera les grands ateliers de bonneterie en haut, se souviendra de la tortue dans le jardin, de la glycine et... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 21:52 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,
02 décembre 2008

jardinoscope

JoyeuxEt poussés par le ventPassent là-haut des oiseaux Les ailes découpées aux lames du ciel bleuLes feuilles tombées regardent l’arbre leur père Par en dessousHalètent craquent se répandent Et nourrissent la terre nourricièreLe soleil allume des lanternes fragilesAligne des guirlandes et fait son cinémaLes lampions délicats au passé flamboyantGardent sous leurs dentelles impudiquesUn bijou éphémère et charmantUne perle brillante et légère Qui bat, palpite et vibreComme un p'tit cœur Fragile
Posté par merecastor à 14:43 - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :