24 avril 2011

y'a pas que le chocolat dans la vie

La Mère Castor est trop grande pour chercher des oeufstrop petite pour chatouiller les nuagestrop grande pour jouer à la poupée et trop petite pour jouer dans la cour des grands. Béatrice en plein jeu (d'ombre) fait des pieds et des mains modestes puces  : tête de bois, tissu coin-coin pour sacadoudou et lecture olympienne par l'entremised'une rampe d'exquisesampoulesdélicat et savant éclairagele matin improviseet dévoileles amours matinalesdes feuilles, des bêtesdu soleil et des nuages. Il fait beau,... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 17:34 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 avril 2011

mesure relative du temps

le ciel tricote, le tricot grossit et enfante un tout petitla glycine pleure bleu, il pleut des cadeauxtrois canards de laine, un hamac, du papier, des roses les couleurs et les parfums de l'Inde enchantentla cuisine et le bureau. Chez Mère Castor c'est indian and crèche connection, plus la salade de Marie, plus les papiers colorés de Fidel, plus la visite attendue de deux bloggeurs, une montagne, je te dis, une montagne. Quant au loup gris, il est rentré de la crèche le ventre vide mais les joues... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 12:25 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 avril 2011

présents

ça commence par un spectacle vu hier soir au Cratère d'Alès, Radio Clandestine. Une scénographie sans chichis, un musicien tour à tour doux et puissant, un comédien qui attrape son monde et l'embarque sans faillir, lui offrant le récit beau, fort et jamais anecdotique d'un épisode de la seconde guerre mondiale, servi par une écriture de grande qualité,ça continue par des nouvelles fraîches d'une petite glycine devenue grande, née dans mon jardin et donnée il y a trèèèès longtemps (comme le dit Michel, il y a prescription), élevée avec... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 19:46 - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 avril 2011

l'à faire d'avril, dite la quatrième, dite roulez jeunesse.

A première vue on dirait qu'il s'agit de cuisine. Mais tu es chez Mère Castor, celle qui lance des mots gros petits ou rigolos pour voir comment tu les attrapes avec ton filet à papillons pour rire, souviens-toi l'hiver en boîte, le cyclope en papier, la métamorphose en musique, le chevalier Dandelion et tout le toutim.Pour l'à faire d'avril, on aurait dit que tu aurais voulu créationner, inventurer ou fabricoler à ta guise, marquise, et sans prendre les mots au pied de la lettre mais par le bout qui te convient, un rouleau de... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 13:20 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 mars 2011

écrit sur la terre, coulé dans le coeur

Est-ce dangereux, nuisible, toxique ? Dérangeant sur les bords et parfaitement vain, fil tendu entre deux moments d'angoisse et deux tracasseries ordinaires, refuge pour vie médiocre et talent défectueux, inutile et indispensable moteur qui ronronne, s'emballe et tombe souvent en panne, petite mécanique interne qui pousse la Mère Castor à aligner les jours avec les jours, à froisser des pétales, à se vautrer dans le jardin, à causer à la grenouille, à compter les hirondelles, à remuer des os, à envier les canards, à regarder passer... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 13:16 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 mars 2011

Belle donne

pimpants pompons lippe de tulipeodorantes jupessoie fendue et velours en fêtejacinthe lourde sur sein d'ébèneça bourdonne ça bourgeonneça bouge de l'aileça effleure patte mignonneet ça drague sans vergogneau jardin d'Eden. Saintes dames dames nues dames cousuesvêtues brodées Dames à coiffe ou décoifféesde coton de laine de tissu Elles sont pour vousDames de passageDames d'âme dames que j'aimeMes dames de chiffon. Un billet de filles et de fleurs, prétexte déguisé aussitôt démasqué pour montrer la... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 13:35 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 mars 2011

ondes et rayons

Sabine aux puces pense à Mère Castor qui aux puces pense à Sabine : papillons trouvés le 20 février à Anduze et retrouvés hier chez Sabine vois-tu Sabine  ce livre-là, trouvé hier à Anduze en pensant à toi ? Ce gros soleil fera un personnage amusant pour les histoires. J'envisage d'offrir à ce sans visage une paire d'yeux arrachés sans pitié au père volcan qui jouait les inutilités dans un coin de l'atelier. (t'as vu, c'est rangé) Si bien que nous pourrons regarder le soleil dans les yeux sans risquer la... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 13:46 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 mars 2011

Un oeil deux oeufs et trois fleurs bleues

Merci pour les bisousJ'en ai fait pour les jours de détresse un joli tasEt t'en envoie, lecteur joli, autant qu'il t'en faudra. (amateur de fourches, avise donc les micocouliers au fond) La gazette des jours passés : Trouvé deux cyclopes de fortune Visité des jardins, rencontré dans le mien rainette verte et papillon jauneTruffé d'épingles un bouchon, innocente victime Et ce matin, Aux Oulescueillette pré-nucléairethym, romarin bourdonnantet fenouil naissantTrois poireaux qui attendent en faisantle poireau c'est... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 18:46 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 juin 2010

modiste et pompon

pour qui ces colliers qui pendouillent, ces couronnes fanées ?C'est la Mère Modiste à la petite feuille qui rêve d'un costume et travaille du chapeauperle de bryone, étoile de rose, croix de bois, croix de saugeelle songe et voudrait même, la mégalofolley piquer la plume d'un nuage et y tendre un ouvrage de dentelle tisséeen hommage à la fidèle araignée. C'est le début d'un peut-être, d'un presque rien, d'un quelque chose. Ramasser, tisser, accrocher, regarder changer les couleurs, le truc devenir sec, moche et tout juste bon à... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 13:46 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 mai 2010

innommable

L'herbe et les fleurs ont beau montrer l'exempledu rouge rouge du rose rose du vert vertdes couleurs quoi des vraiesVidourle poétise et cuit dans ses marmitesdes teintes innommables subtiles et dégradées dans leur dégradationfragiles solubles inventées pour l'instant seulementelles sont faitesde coulures de bêtes de feuilles fondues de bois bude temps qui passe et repasseainsi ridé plissé diminué le poèteva à vau-l'eauboit du plomb du mercure de l'astre cuit à petit feu offrant en bout de course à Mère Castor aux genoux usés aux... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 12:44 - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,