27 février 2010

A la Sainte Honorine, soit bonne copine

Est-ce l'agitation stupide des moucheronsLe vol des canards affamés Ou ces véroniquesqui font la niqueAu ciel ?Quelque chose a changé dans la coiffure des nuagesLes fourches sont prêtes à être coupées Vidourle roule des faux diamantsDéroule ses rubans Et colporte en riant la vieille nouvelleSaoulé par le vent ébloui de lumièreTend la main écarquille l'oreilleSous tes doigts tièdes et hésitantsPalpite enfinCharmeur et titubant bambinLe printemps. Ce billet paresseux, à haute teneur printanière est dédié à Catherine, chose... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 13:10 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 février 2010

cirque TÊTENBAS

Te souviens-tu, lecteur ami des bêtes, du Cirque Roudoudou, qui occupa Mère Castor l'an dernier, avec ses girafes en peluche, son ours en cage et ses clowns à musique ?Cette année, comme sur la place d'un village, le cirque est de retour dans les ateliers.Mais attention, c'est pour la même école et presque les mêmes enfants, pas question de resservir aux petites mémoires d'éléphant la même soupe, il faut du neuf, du nouveau, de l'extraordinaire !C'est pourquoi Mère Castor, délaissant un peu ce blog à roulettes, coud, bourre, peint et... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 17:15 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :
22 février 2010

Malice

Victime de la mauvaise saisonL'arbre a perdu comme des cheveuxSes feuillesLugubre il s'est couvert D'oiseaux noirs, étranges fleurs de cimetièreOn dirait qu'en huguenot sévèreIl a renoncé à jamais aux plaisirs de ce mondeEt le voilà pourtant qui mord le cielUn nuage pimpant piqué au bout des branchesGrand enfant qui attend impatientSes dents nouvellesSa jeunesse inspire un chant aux tourterellesLa bourrasque adoucie flatte son bois et sa chair tendreC'est un mystère, il est pareil et il est différent Alors qu'en bas le fleuve invente... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 15:52 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 février 2010

petits ruisseaux

Flic flac Vidourle rit jaune sous les ponts La pluie arrose les têtes les retrouvailles cousinesquesMouille les joues et trempe les chaussuresTic tac le temps nous dit ce qu'il ne faut pas oublierPortons-nous les uns les autres par petits boutsAllégeons nos vies soulageons nous des vieilleries empoisonneusesCes petits bouts échangeons-les comme des images Je te rends ce que tu as oublié, prête moi ce qui te tracasseOuvre moi ta porte, sois bienvenu chez moiMais ne me dis pas qui tu esNi ce que tu es devenuCar je sais que tu es ce... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 12:18 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 février 2010

petit billet en forme d'explication

A la saint Machin, explique-toi mieux, explique-toi bien.C'est l'histoire de Mère Castor qui s'emmêle les pinceaux et qui, pour ne pas en dire trop, fait un billet obscur évoquant un indice de tu ne sais quoi.Apprend, lecteur du dimanche, que cet indice est en rapport avec l'à faire du mois en cours, celle que Mère Affaire fabrique dans son bureau en écoutant France Couture. Puis, lasse des aiguilles du fil et de la colle, elle met son tablier de Mère Casserole, de deux yaourts elle en fait quatre, elle crumble, elle tuile, elle... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 15:44 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 février 2010

poil et plume

Hier soir à Anduze, vu Pisteurs, délicat bric à brac qui fait parler des artistes de cirque à travers la voix de deux comédiens. A l'aide de petites machineries, d'images projetées, de sons, de plaques de bois et de quelques jouets, ce petit spectacle à la mise en route un peu ardue laisse derrière lui une trace agréable et un écho sensible. Elle, plus à l'aise avec les objets qu'avec le texte, semble fouiller du regard le public, comme à la recherche d'un assentiment ou d'une réponse. Lui, plus présent et plus détaché, passe du... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 12:38 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 février 2010

guérison

Si ton rêve est trop lourdTon avenir brumeuxEt ton présent une coquille videVa marcher sur l'eau Suivre Vidourle qui frétilleEt fait des rondsAu pied du village fantômeÉcoute la roue immobile et rouilléeQui brasse pour toi la fraîche limonade du jour Vois le chemin et le fleuve qui fraternisentTourne le dos à ton chagrinAu poids tombé cette nuit sur ton cœur Oublie le rire qui t'a fait peurGrise toi de soleil, de verdureEt de la compagnie légère des oiseaux.
Posté par merecastor à 10:31 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,
07 février 2010

Péninsule

Non mais qu'est ce que tu crois, lecteur blog trotteur, que Mère Castor comme ça ne fait rien qu'à ne rien faire et qu'à aller nulle part ailleurs qu'au bord d'un petit fleuve inconnu pour y traîner l'oeil morne et le cheveu grisaille, telle une vieille Ophélie de bazar ? Figure toi, lecteur railleur, qu'à la suite de la Feuille qui nous emmena visiter le Portugal, ses ciels de rêve et ses bibliothèques de luxe hantées par des chauve-souris, Mère Castor a investi ce matin même dans une cuisine portugaise aménagée et... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 21:24 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
05 février 2010

billet à trois têtes

à la saint Agathe, fais-toi des nattes (blague privée et familiale) Après archéologue et directrice des à faire, la Mère Castor s'improvise critique littéraire. Il n'y a pas de sot métier. Elle connait Georges Flipo par son blog où il donne envie de lire ses livres avec un redoutable talent. Et c'est bien. Lecteur lecteur de polar, voici pour toi : la jaquette est chic et de bon goût, aux couleurs du polar, un bon début, non ? Viviane Lancier est une vraie femme. Elle aime le chocolat, les blondinets gaffeurs et pleure toute... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 19:20 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
03 février 2010

Viturlus Maximus, le retour de Coumaïre.

De notre envoyée spéciale, la Mère Castor, plus connue dans le milieu sous les pseudonymes de old red boots en hiver, et soft blue shoes en été. C'est une collection d'une valeur archéologique inestimable qui a été mise à jour la semaine dernière grâce à l'obstination et à la patience d'un seul homme, le professeur Coumaïre.En effet, après des années de fouilles sur les rives sauvages d'un fleuve petit, certes, mais capricieux et capable d'énormes colères, le professeur a fait une extraordinaire découverte, qui restera dans les... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 16:25 - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags :