12 octobre 2014

douceur poitevine

Fuyant la pluie et les alertes multicolores qui s'abattent sur notre pauvre sud, traversant la brume, les ponts et même les nuages, Fidel et moi, en route pour la Vendée (tu es las des coquillages du sable et des vagues ? Moi je les aime pour la vie) avons fait une halte poitevine pour aller embrasser les parents de Lucie et leur ravir quelques jours leur joli trésor, afin de l'emmener voir la famille, les vagues, les coquillages, le sable.  le prince charmant vu par Lucie, 2 ans et 5 mois. au parc Blossac... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 15:13 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 octobre 2014

fermeture... de chaussure

Entre deux gouttes de pluieentre le décrépi le mouillé le verdâtreentre les arbres sages de la place neuvejuste sous les nuagesmarcher pain frais sous le braset aux pieds, preuve discrète de l'automne arrivéchaussettes et chaussures fermées.  des platanes, banane, pas des micocouliers
Posté par merecastor à 11:18 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 octobre 2014

quand le bâtiment va

Prenez un vieux château chiné (la muraille de chiné, dit mon voisin qui ne manque ni de talent, ni d'esprit) qui dort au fond de l'atelier, débarrassez-le des mites bouffeuses de couture pure laine, retapez le, plantez-y un arbre (la vieille qui plantait des arbres, c'est moi, s'écrie la Mère Castor, brandissant ses aiguilles comme autant d'épées) couvrez-le de plantes carnivores et placez-le près d'une forêt livide, bavarde et pleine de ressources. Cherchez ensuite quelques histoires, petites et grosses bêtes, choisissez... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 15:52 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 septembre 2014

cinq doigts

Tes arbres ont cinq doigts, me dit Sabine de Manosque, c'est fait exprès, que je lui dis après qu'elle ait subodoré que j'allais lui répondre que c'était fait exprès. C'est en partie en souvenir d'un vieux décor en tissu que je n'utilise plus mais que j'aimais bien, tout à la fois rassurant et un peu flippant :  une toile d'araignée, un coup de baguette de la fée électricité et un rayon de lune : Potins des Bois commence à prendre forme. Dans la série cinq doigts, voilà la preuve 1 : que l'Habstrakt à sa maman est... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 15:33 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 septembre 2014

promotion

demain, donc S'il fait beau, j'irai m'asseoir devant ma porte avec, sur les genoux, un ouvrage : je vais broder deux toiles d'araignées pour Potins des Bois. Qui dit bois dit bêtes, petites et grandes. celle là est pour le château, il m'en faut maintenant une ou deux sur fond noir pour la forêt.
Posté par merecastor à 19:02 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 septembre 2014

bûches

de bûches en embûchesje lâche les chiens de la mémoirevaillante haut la jambe tête baisséeregarde où tu mets les piedsj'avancela goutte dit à l'envers l'avenir de la brancheje trouve au thym frais le teint frais et je gronde Vidourle : ok tu as fait la vaisselle mais tu n'as rien rangéil s'en fout il glousse et me répond en mousse de bûches en embûchesje salue bien basl'épeire en apparatÔ belle entre les belles je contemple vos perleset dépose à vos pieds jolis, nombreux, baguésÔ reine du matin  mes respectsde... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 11:04 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 septembre 2014

Vendre la peau

La peau d'ours, ou comment, ayant trouvé, pour la chose de Noël qui reste à construire et à vendre Ah ! Vendre ! le point de départ, point qui peut encore changer mille fois, deux mille fois, j'ai acheté -pas éventré puisque c'est dans le dos qu'en traître j'ai planté mon dé-couteau-vite- un ours quasi-neuf dont j'ai sorti une matière nuageuse et abondante afin de lui donner meilleure tenue, puis envisagé d'introduire dans chacune des papattes un gros caillou-penser à trouver quatre cailloux- pour re-former à mon goût le... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 10:21 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 septembre 2014

Tûûûût

aujourd'hui et demain, journées du Patrimoine à Sauve.  Je serai au foyer de la grand rue avec Danielle Rieu, samedi et dimanche à 15 heures, pour sussurer à qui voudra trois légendes complètement inventées (pas toute seule, plus de détails sur la castorienne)  :une de Drac, une de Roumèque et une de Géant,poil aux dents.
Posté par merecastor à 12:06 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 septembre 2014

eau là là

Ouste la chaleur la poussière et les volets fermésouste l'étédrôle d'idée ce matin j'écope la bagnole et je file acheter de l'eaupour arroser les orchidées sur la route c'est le bal des pompierset les rizières improviséesla sirène chante à rendre Vidourle maboul le jardin est lavé de tous ses péchésl'été a pris une claque et ses cliquesadieu les pique niquesvive les flaquesouste les saletés et les moustiquesouste l'été avant après     Tout ça pour dire que même... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 17:45 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 septembre 2014

loin là bas.

très loin...  Chez la Castorienne, c'est la rentrée.
Posté par merecastor à 10:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,