29 décembre 2007

Santé !

Ne cherchez plus la Voie Lactée. C'était une nuit glacée à ne pas mettre un chien dehors.Silence gris, blanc, bleu profond.Imprudente, elle s'est approchéeS'est regardée, admirée, si près...Comme elle frôlait la surface muette, son miroir d'un soirVidourle l'a avalée, d'un coupCul sec.Tchin ! Vois-le, Mère CastorComme il fait le beauCe voleurD'étoiles
Posté par merecastor à 20:11 - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 décembre 2007

Bleu

C'est un éblouissement.un morceau de ciel qui rase l'eau, plonge, gobe un poisson, repart aussitôt sifflant son chant aigu et profond.Une flèche d'azur, un bonheur fugace.Sérieux et prudent, il est aussi discret que ses couleurs sont éclatantes (ça existe donc, un bleu comme ça ?)Pas faute d'essayer, Mère Castor, mais de photo du martin pêcheur, point.Il est trop rapide, elle est trop lente. Question de plume, sans doute.Et c'est ainsi queMère Castor se console. Comme elle peut.
Posté par merecastor à 16:20 - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 décembre 2007

pouce

Il est le plus petit et le plus sageIl ne dort pas, il écouteOn parle de famineD'une forêt d'où on ne revient pasIl ne dort pas, il ramasseDes cailloux blancs comme la luneIl est le plus petit et le plus sageIl ne dort pas, du haut de l'arbre il voitLa maison de l'ogresseLe repaire de l'ogreIl est le plus petit et le plus sageIl se faufile et il se glisseIl ne dort pas, il entendL'ogre dévorer ses fillesPuisSes bottes aux pieds, plein de courageIl sauvera sa vie, ses frères, sa reineIl est le plus petit et le plus sageCelui que... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 11:10 - Commentaires [8] - Permalien [#]
26 décembre 2007

petits pas

Elevés en plein airAvec Michka, Marlaguette et Boucle d'OrGrandis à la soupe, au bouillonTarte aux pommes et confituresTricots maison et jouets en boisBains de mer, chansons douces et robe qui tourneUn pas, un autre, et voilà C'est le trésor de Père et Mère Castor
Posté par merecastor à 11:49 - Commentaires [14] - Permalien [#]
23 décembre 2007

A la sainte Adèle, vin chaud et cannelle

  - Oh ! Dit-elle. C’est en Egypte, à l’ombre de la grande pyramide que Saint Joseph, pendant que l’âne broutait, disait à la sainte Vierge : « Mon cher cœur, ne voulez-vous fermer les yeux un instant et penser que je suis le Saint Esprit ?" Karen Blixen ( Sept Contes Gothiques.) Et le petit enfant se mit à rire, à rire ! On ne sut jamais si c'était à cause de la blague douteuse sur ses parentsOu de l'agneau qui lui chatouillait les piedsMais, quand son rire de cristal monta au ciel, celui ci, ébloui,... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 15:17 - Commentaires [11] - Permalien [#]
23 décembre 2007

pommes d'amour et perles d'un jour

Des vieilles fleurs viendront les jeunes fruits aux joues roses, au sang neuf.Aujourd'hui  c'est tout rouge chez Mère Castor.Ni de colère, ni de honte,Rouge parce que rouge.Quant à toi, ami lecteur qui, dans tes errances googlesques, à la recherche de "mer de famille à poil" est arrivé ici, ne soit pas trop déçu. En effet, si tu regardes attentivement les jolies gouttes, tu pourras voir un reflet de la Mère Castor,veinard !  et en regardant mieux encore (as-tu de bon yeux, mon jeune ami ?) tu constateras qu'en... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 14:52 - Commentaires [10] - Permalien [#]

22 décembre 2007

Adoption

Regards innocents, coiffures baroques, chaussons mutins et teint de pêche : le coup de foudre fut immédiat.Il me les faut ! Pleura intérieurement la Mère Castor, les mains tendues vers le joli couple qui se gelait dans un carton en compagnie d'autres horreurs poilues.Ecoutant son bon cœur et la proposition raisonnable du vendeur, mère Castor adopta aussitôt les pauvres innocents. Sont-ils baltes ? (Ne demandez pas à mère Castor où est la Baltie, elle est nulle en géographie)Hollandais ? (En ce moment Mère Castor est portée sur les... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 20:56 - Commentaires [5] - Permalien [#]
22 décembre 2007

Le pied marin

l'Arche de moué
Posté par merecastor à 18:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 décembre 2007

Et de Cinq : Sauve, la dissolution

Dernier spectacle, Sauve. L'incroyable se produit : Son dernier mot a peine prononcé, Mère Castor s'évapore, s'évanouit, bref, disparaitLaissant comme orphelins nounours et lutins, grand-père et grand-mère.Epatés, les enfants n'ont pu que constater : Mère Castor est une grande magicienne, d'elle il ne reste que son soulier. Revenant lentement à elle, pendant que les petits diables remplissaient la cour de papier froissé, sous prétexte qu'un faux barbu leur avait distribué des cadeaux, Elle a serré les ours et les trolls dans... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 19:19 - Commentaires [9] - Permalien [#]
21 décembre 2007

Blanc

Il fait si froid que l'eau boudeMême la neige a la chair de pouleL'eau se souvient des fleurs de maiLes mains gelées, à petits pas, Mère Castor trouve des traces : un feu, un chien, un oiseauCoincées sous la glace, les bulles hurlent à son passage des prières qu'elle n'entend pasL'eau casse, perle, invente des branches, des miroirs opaques où nul ne se voitQuand le soleil se lève et verse son or en triomphe, Mère Castor ne suit ni l'oiseau au pas léger, ni le chien aux grosses pattes, elle reprend le chemin de la maison, songeant à sa... [Lire la suite]
Posté par merecastor à 09:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]