121235847

Première étape en cours.
La fille s'engouffre dans le taxi en gloussant, il lui claque la porte au nez et le chauffeur, dans la combine - quelques billets verts et le tour est joué - emmènera la blondasse loin d'ici.
Deuxième étape, j'attire l'autre, la rose, vers son magasin préféré, celui où elle passe des plombes pendant que dehors, attaché à un piquet, je poiraute en regardant passer des jambes, des jambes des jambes... Quel ennui. 
Mais c'est fini.
Dès que le taxi aura filé, Robert viendra me détacher du piquet, et là... 
Finis la queue en pompon, le coup de brosse deux fois par jour dans les bouclettes, finis les mots doux, écoeurants outrages à ma dignité, finies les croquettes diététiques.
A nous le canapé, la télé à n'en plus finir, les bières, les chips et les crakers, les raviolis froids à même la boîte, le droit de mettre ses pieds sur la table et, pour moi, de me vautrer en laissant des poils partout, d'aboyer quand ça me chante et de faire pipi sur la moquette. 
Les filles ne nous retrouveront jamais, les gourdasses,
à nous la belle vie, la liberté
Enfin ! 

Ce texte pour Lakevio, abominablement anti-féministe, je vous l'accorde, mais...ce n'est qu'une fiction.