Choses vues parmi les choses vues
zéro Off et un chouïa de In
D'une cigale vide qui a trop chanté à un rat mou mort peut être d'ennui
le parcours de la MC : 

thumb_IMG_4186_1024

thumb_IMG_4201_1024

thumb_IMG_4205_1024

thumb_IMG_4208_1024

thumb_IMG_4213_1024

thumb_IMG_4216_1024

au Palais, Story Water d'Emmanuel Gat avec l'ensemble Modern qui jouait du Pierre Boulez -musique difficile, écorcheuse, inconfortable - de très bons danseurs mais, sur l'immense plateau de la Cour, les yeux qui s'égarent sans trop savoir où se poser

thumb_IMG_4220_1024

thumb_IMG_4222_1024

thumb_IMG_4224_1024

thumb_IMG_4226_1024

thumb_IMG_4230_1024

thumb_IMG_4232_1024

thumb_IMG_4236_1024

thumb_IMG_4237_1024

à la fête, fait le plein de bises arrosé au Mojito et à un truc Rhum /pastèque drôlement bon

thumb_IMG_4241_1024

thumb_IMG_4244_1024

thumb_IMG_4249_1024

thumb_IMG_4249_1024

 

Arctique à la Fabrica, un beau travail, efficace et prenant

thumb_IMG_4250_1024

thumb_IMG_4251_1024

thumb_IMG_4251_1024

 Cour du lycée Saint Joseph, De dingen die voorbijgaan (je ne fais pas ma savante, c'est joué en flamand et surtitré) mis en scène par Ivo Van Hove - les Damnés à la Cour d'Honneur avec les comédiens de la Comédie Française, c'était lui déjà- un spectacle sombre, fort, extrèmement bien porté par les acteurs et une scénographie sobre et efficace, spectacle qui s'est terminé par un orage fracassant qui nous a vus sauter de flaque en flaque, éviter de peu la grêle, merci tunnel, et rentrer trempés jusqu'au bout des chaussettes

thumb_IMG_4254_1024

aux Pénitents Blancs (là, au fond, après Fidel, tu vois ?) Léonie et Noélie, mis en scène par Karelle Prugnaud sur un texte de Nathalie Papin, un chouette petit spectacle, avec les freerunners Simon Nogueira et Yoann Leroux et deux actrices incarnant des soeurs jumelles, un questionnement intéressant sur la gemellité et beaucoup de
plumes
plumes
plumes 

thumb_IMG_4255_1024

thumb_IMG_4259_1024

thumb_IMG_4260_1024

thumb_IMG_4263_1024

bête vive
 bête morte

Je te quitte, je m'en vais prendre la navette pour Vedène et voir le spectacle de Phia Ménard dont j'avais tant aimé les Belles d'Hier au Cratère d'Alès.
La bise, garde toi
des orages fourbes
des pierres glissantes 
des pêches dures des melons mous
et des coups de soleil.