Aux Oules aux mares
on fait de l'art
mariétal
on flatte les encolures
de bois 
et les coulures
parlent d'amour
la brume invente le soleil
on mange l'oeuf à la fourchette
et l'escargot en tournedos
aux Oules coulent
le temps
les pierres
et les bouteilles 
qui jamais
ne verront la mer.

thumb_IMG_3123_1024

thumb_IMG_3181_1024

thumb_IMG_3125_1024

thumb_IMG_3149_1024

thumb_IMG_3143_1024

thumb_IMG_3145_1024

thumb_IMG_3153_1024

thumb_IMG_3116_1024

thumb_IMG_3122_1024

thumb_IMG_3142_1024

thumb_IMG_3112_1024

thumb_IMG_3157_1024

thumb_IMG_3114_1024

thumb_IMG_3140_1024

thumb_IMG_3159_1024

thumb_IMG_3163_1024

thumb_IMG_3120_1024

thumb_IMG_3129_1024

thumb_IMG_3131_1024

thumb_IMG_3166_1024

thumb_IMG_3118_1024

thumb_IMG_3146_1024 

thumb_IMG_3173_1024

thumb_IMG_3171_1024

thumb_IMG_3176_1024

thumb_IMG_3108_1024

Adèle et Emile arrivent demain, je recense les bêtes (Emile aime beaucoup regarder les animaux, j'en ai parlé dans le calendrier de l'Avent) : ici deux chevaux et deux ânes, là une poule, dans la mare deux têtards (que deux ? Bizarre), quelques poissons, au jardin des escargots, des papillons, des oiseaux, le chat du voisin et au Vidourle, hérons, aigrettes et plein de canards.