Grâce à des vieux numéros du journal de Spirou, j'ai découpé sirène, baleine, bateaux, petits enfants (les Gnangnan de Claire Brétécher, entre autres) et la fameuse Mamie Bouboul.
Cette oeuvre unique - cadeau clin d'oeil à mon petit soleil qui a tant aimé les vagues et beaucoup joué aux sept familles avec sa Momette - est-elle le premier tome des aventures de Boul et Bulle ? Peut-être.
(j'y joindrai en bonus le texte de la Baleine et son gosier de Rudyard Kipling, tout de suite ça élève le niveau) 

thumb_IMG_3088_1024

thumb_IMG_3091_1024

thumb_IMG_3092_1024

thumb_IMG_3093_1024

thumb_IMG_3094_1024

thumb_IMG_3095_1024

thumb_IMG_3096_1024

tu noteras que les éditions Tache de colle etc. sont fidèles à leur ligne éditoriale.

Cependant, au village si plein à craquer d'artistes de tout poils qu'on y marcherait presque tête baissée, accablés que nous sommes de notre totale absence de talent - mais quand même pas faut pas déconner - on prépare la fiesta annuelle du 1er mai, qui aura lieu les 29, 30 avril et donc 1er mai, à Sauve.
Un projet d'habillage éphémère des potelets qui ont envahi le village en masse depuis qu'on nous l'a refait tout beau tout propre a été lancé, avec des ateliers de fabrication tout ça tout ça.
Bah oui, j'aurais pu me lancer, faire comme , essayer de faire comme ça aussi.
Et puis non.
La parole étant mon outil favori, un outil sans taches de colle ni bord pas droit, je me suis lançée toute seule dans l'opération : les potelets auxquels vous avez échappé, conférence impromptue et pédagogique sur les potelets auxquels j'ai - éventuellement - pensé et que je n'ai pas faits.
Il s'agira de me poster près des potelets décorés - dont je ne sais rien, pas allée aux ateliers, et qui, peut être, seront ceux auxquels je crois que nous avons échappé - tu me suis ?- pour débiter mon discours. Et hop.
A mettre en place, peut être une petite affiche sur un potelet vierge par ci par là - ils ne seront pas tous décorés - pour prévenir de cette formidable initiative de feignasse bavarde.
Feignasse bavarde ? 
C'est tout moi.