Peut-on défilocher un blog ? Le désembrouillaminer ? 
Le réveiller sans l'embrasser c'est pas la belle au bois dormant non plus 
l'enroncé, engoncé enfoncé dans le plus envie de toute façon tout a été dit à quoi bon ? 
Le peut-on le doit-on et à qui ? 
Au lecteur qui erre au hasard dans ce vieux couloir qui sent le renfermé
A celui qui passe comme on passe devant un magasin fermé
A celui qui se soucie et dit qu'il n'a pas oublié ?
Les pieds mouillés glacés, l'oeil enfloconné
se tordant se vautrant se prosternant
la MC est partie à la recherche du lecteur mécontent et planqué :  

thumb_IMG_2453_1024

gelé

thumb_IMG_2414_1024

 ou menaçant

thumb_IMG_2426_1024

  léger

thumb_IMG_2482_1024

  râleur

thumb_IMG_2496_1024

 ou planqué

thumb_IMG_2509_1024

 timide

thumb_IMG_2525_1024 

inspiré

thumb_IMG_2558_1024

 frimeur des frimas

thumb_IMG_2567_1024 

et celui qui est passé par là

thumb_IMG_2461_1024

thumb_IMG_2466_1024

thumb_IMG_2488_1024

celui de l'hiver...

thumb_IMG_2587_1024

...et celle du printemps.

thumb_IMG_2618_1024

thumb_IMG_2617_1024

thumb_IMG_2616_1024

et puis
la neige de carnaval est tombée

thumb_IMG_2550_1024

alors
sautant l'hiver
saute-mouton, saute-flocon
on tente de recoller les morceaux.

On verra bien.