Re-marier Amadèle, c'était beau, joyeux, agréable.
Ce fut aussi un marathon couturier à l'arrache - adieu ourlets et finitions - il a fallu avancer, être efficace et utiliser toutes les ressources de la maison pour parvenir sans trop de frais (merci Adèle et Alice pour le tissu pagne, merci Fidel, roi de la récupération utile, merci à mes vieux draps qui ont fini en housses de chaises) à faire 134 housses de chaises, quelque 150 sachets, des fleurs, centre de table et autres guirlandes de fanions.
Et je ne te parle pas du travail abattu par Fidel pour tout installer, brancher, organiser, cuire, pour que tout le monde se sente bien, fasse pipi à l'aise, boive frais et mange à l'heure...

centre

chaises

Petite question : que faire de 130 housses de chaises - il fallait bien cacher les chaises moches en plastique rouge- qui n'ont servi qu'une soirée ? 

fleurs

I45A4329

I45A4593

sachets

I45A2564

sachets2

I45A3001

Mais ce n'est rien comparé au travail de Jeff, le très vaillant couturier qui a entièrement refait le costume d'Amah le matin même du mariage, défaisant trois rangs de couture sur les manches comme sur le pantalon, redessinant, retaillant, recousant - avec le matériel de la maison, ce qui n'est pas la moindre des prouesses-, n'acceptant qu'un verre d'eau en guise d'encouragement et de soutien, le tout sans perdre ni patience ni calme et sérieux.

Chapeau.

I45A2932

Kessir, Jeff et Amah

photos : Caroline Dubois.