aux Oules le chemin
reconnaissant
a reconnu mes pieds
oreilles comblées
vent oiseaux oiseaux vent
j'ai vu 
une mare
qui tire vers l'été
une langue chargée
un arbre à botte
et
sur une branche carnivore
improvisée
le frêle ossuaire piqué
en fleur compliquée
d'une bête petite
inconnue
et passée.

DSC_0021

DSC_0008

DSC_0081

DSC_0003

DSC_0036

DSC_0044

DSC_0005

DSC_0019

oules1

DSC_0024

DSC_0015

DSC_0027

DSC_0041

DSC_0048

christinejouneau_2

DSC_0057

DSC_0058

DSC_0076

DSC_0032

DSC_0064

DSC_0071

DSC_0066

DSC_0078