(...)" La première chose qu'Allah créa fut le calame, et tout ce qu'il voulait créer, il le dicta à l'instrument. Puis, quand le calame eut commencé d'écrire, Allah créa le ciel, la terre, le soleil, la lune, les étoiles, et la sphère terreste se mit à tourner. "
Tout n'existe donc que pour être raconté ; la Création n'est pas nécessaire, mais nécessaire est le mouvement de la plume qui transcrit les évènements. Celle-ci ne s'arrête jamais ; et tandis qu'Adam devient Moïse, Moïse Jésus, Jésus Mahomet, Mahomet les derniers Sassanides et les califes omeyyades et les abbassides, la plume d'Allah, cette plume que Tabari le dévot se savait être devenu, raconte l'histoire des hommes ; jusqu'à ce que vienne, on ne sait quand, le jour du Jugement et de la fin du monde. S'il faut en croire Bal'ami : "Dieu a créé une ville, dit David, large et longue de douze mille parasanges. En cette cité se trouvent douze mille palais, dans chaque palais douze mille appartements, tous remplis de grains de moutarde. Dans une pièce de l'un de ces palais, un oiseau picore chaque jour un de ces grains ; quand tous les grains auront été mangés, alors viendra le Jugement."
A ce moment, la dernière plume aura fini de couvrir le papier de signes. 
Pietro Citati ; La lumière de la Nuit.

Comme je ne suis pas chienne, je partage avec toi cette page lue hier soir, le dos calé sur mon oreiller à la lavande. Je n'ai sans doute pas tout compris, hormis une chose : On y parle de calame, mais point de calamité.
Et je ne savais pas que les oiseaux goûtaient- avec modération- les grains de moutarde.

DSC_0003

DSC_0006

Quant aux fleurs du jardin, petite lumières hâtives, elles ne sont dues qu'à cet hiver trop doux et souvent gris. 

PS : notre Adam à nous est prié, au lieu de devenir Moïse, de continuer à nous envoyer de l'autre bout du monde des photos rigolotes, oppossum mangeur de poubelle, petit chat trop mignon, déguisement de E.T., tête dans un hublot à la Dupont... Un régal. D'ailleurs nous avons déjà un Moïse, surnom donné à Orphée, son cousin, qu'on avait couché dans un panier à linge à la maternité faute de lit disponible. 

Pour Sabine

possum

 

en bonus, un soupçon d'étymologie : calame, calamité.