DSC_0005

Avent 16 : fromage, miam (mais où est le fromage ? on a tout mangé)

Ce n'est plus de la flemme, c'est du n'importe quoi : miam pour la Marraine, fromage pour Antoine. A l'une l'image et à l'autre le texte, le tout, c'est un comble, en portion congrue, ce soir j'ai atelier valise.

Ceux qui mangent la fourme ne savent pas quelle vie ont les montagners, ces heureux mortels, qui villégiaturent pour rien dans les plus beaux paysages où ils sont seuls tout l'été. 
Ceux qui mangent le fromage ne savent pas qu'il est l'oeuvre de solitaires perdus dans la gentiane et l'airelle, d'hommes qui ont eu le courage de tout quitter pour suivre leurs vaches et faire le fromage dans le dû. 
Suzanne Robaglia ; Margaridou. 

Et une grosse bise à mon Alice dont c'est la fête.