ce ne sont pas tant les fleurs, le chemin beau comme un chemin, les charmes du jardin
ce n'est pas tant la douceur de l'air - j'embellis, je devrais dire la douceur habituelle de l'air au mois de mai, en vrai c'est chaussettes, une veste pas loin, les portes fermées et de l'autre côté, prolifération abusive et incontrôlable des escargots -
c'est leur éternel retour qui est doux et rassurant (enfin je veux dire les fleurs tout ça, pas les escargots) tout ce neuf, toute cette vieille innocence de la fleur et de la lune, l'une qui boutonne, se déchiffonne, se laisse couper, se fait aimer à tous les coups, l'autre qui suit son petit processus de quartier en quartier - un coup je t'éclaire un coup non, un coup je te fous les boules, un autre je suis belle à pleurer - c'est ça, un genre de confort confortable, un oreiller pour le coeur, une éternité - tu es là et je suis là à te regarder -
Alors raconter une histoire tant de fois déjà dite, rabouter des chiffons, des rubans et des perles, faire du neuf avec du vieux. Comme le jardin et le chemin 
mais
juste des milliers de fois moins bien. 

DSC_0007

DSC_0035

DSC_0011

DSC_0015

DSC_0025

DSC_0034

DSC_0037

DSC_0001

DSC_0010

DSC_0007

DSC_0011

DSC_0018

DSC_0012

DSC_0019

DSC_0001