Au jardin des Doms
les petits enfants
courent derrière les pigeons
mènent des petits chevaux
à la pédale et au grelot
montrent du doigt les canetons, les poissons
le corbeau sautille et les statues veillent
on lit, on dort on s'allonge dans l'herbe
au loin le Mont Ventoux blanc
et là-haut c'est troublant
les murs trop blancs et l'immuable statue d'or.

DSC_0028

DSC_0047

DSC_0033

(un clin d'oeil à Sabine)

DSC_0058

DSC_0038

DSC_0065

DSC_0068

DSC_0076

DSC_0059

DSC_0007

un (très) bon joueur de djembé, ça existe !

DSC_0012

DSC_0095

Avignon, zone(s) de rencontres (copyright Fidel)

DSC_0002

image attrapée aux Beaux Arts, exposition de Simon McBurney (ici une image de l'excellent Maitre et Marguerite)

cour

dans la cour du lycée Mistral, une envolée prise sur le vif

DSC_0020

DSC_0024

Le soir, devant le Palais, sur le Palais, le spectacle du 14 juillet confié à la compagnie KompleXKpharnaüm, hommage à Jean Vilar en images, en sons, peinture en direct et comédiens mobiles, belle façon, passant du dedans au dehors, de donner à voir au plus grand nombre comment est né, ici, ce terrible festival.
Le croiras-tu ? Grâce à Fidel le perspicace et l'efficace, nous étions au beau milieu de la place, avec boissons fraîches, chaise confortable et en agréable compagnie, merci à Véronique et à Daniel. Inespéré.

DSC_0002

DSC_0007

palais_sonnerie

à regarder en chantonnant la célèbre sonnerie de Maurice Jarre

DSC_0021

DSC_0044

palais

DSC_0052

DSC_0063

DSC_0099

DSC_0119

DSC_0124

DSC_0179

sur le chemin du retour, les fantômes de la nuit

Lundi, repos et changement de style, sommes allés au gymnase Paul Giera voir l'exposition de Fanny Bouyagui, qui met en parallèle la vie de son père, immigré sénégalais arrivé en France en 1957 (la première salle raconte son histoire avec photos de famille et papiers personnels, certificats de travail, médaille de la famille etc.) et le sort des immigrés africains qu'elle a rencontrés à Castel Volturno, en Italie. Ni jugement, ni misérabilisme, mais des images simples et fortes, une scénographie efficace pour un documentaire qui pose des questions, qui nous pose des questions : Je montre seulement des images et des documents et j'espère qu'en sortant de l'exposition, les spectateurs se demanderont tout simplement : "qu'est ce qu'on peut faire ?" Même s'il est difficile d'apporter une réponse à cette question. (Fanny B)

DSC_0001DSC_0015

DSC_0018

DSC_0021

DSC_0034

DSC_0039