DSC_0029

Posant son aiguillée de laine rouge et délaissant un moment le montage de Pas de Géant, tout en évitant le jeu de mots qui lui vient à l’esprit si tant est qu’elle en ait encore une once, Pas de Géant c’est pas de la tarte, oups comme dirait l’autre (universelle parole) elle l’a dit quand même, la Mère Castor sort du bois pour te donner le fin mot de l’énigme de la semaine.
C’est Anne qui s’est approchée le plus près de la solution, normal pour un lézard, quand un lézard rencontre un autre lézard etc, en évoquant un costume pour le géant, suivie de près par Axelle la fine.

DSC_0042
Pourquoi lézard ? Parce que pendant le spectacle le Géant jouera au Dragon (cousin du lézard, donc) pour les besoins de l’histoire, d'où la création d'une magnifique paire d'ailes castorienne, ce qui n’étonnera pas le lecteur averti qui sait depuis belle lurette que le Mère Casse Gueule ne recule devant aucune idée à la noix quand il s’agit d’épater la galerie, surtout si sa moyenne d’âge est de trois ans et demi.
L'épater oui, lui faire peur, vaudrait mieux pas.
Il va falloir y aller avec doigté et délicatesse, hem hem.

DSC_0045
Mais oublions un instant les affres de la création à deux balles pour procéder à une distribution générale et amplement méritée de palmes aux lecteurs chéris qui ont déployé les ailes de leur imagination galopante comme jamais, en créant d'un claquement de doigts et sur le pouce le titre honorifique et collectif qu'ils porteront désormais : les Pégases du commentaire.

Ca en jette sur la carte de visite. Non ?

DSC_0040