Pour Fidel.

tu te souviens ce mois d'octobre
en face le château pour de faux
la fenêtre au dessus de l'évier
la nature comme un cadeau
marrons, champignons et grande cheminée
tu te souviens on était jeunes alors
on peignait sur la table
on plantait des salades
tu découpais du bois quand j'enfilais des perles
les enfants jouaient près de nous
tu te souviens du haut de la terrasse le bébé te criait toutou papa
et saluait la lune en allant se coucher
octobre est revenu
le château les châtaignes la nature
les panneaux ont rouillé et les maisons sont neuves
mais toujours pour toi et pour les bébés d'autrefois
je cuirai les châtaignes et je ferai la confiture
douce, brune, pleine de goût et de promesses
comme ces années-là.

DSC_0001

DSC_0019

DSC_0007

DSC_0021

DSC_0022

DSC_0025

DSC_0015

DSC_0028

DSC_0024

DSC_0034

DSC_0006

Bibliothécaire d'occasion et provisoire (pour deux mois ) la Mère Castor te donnera ici même et régulièrement des nouvelles de la culture en milieu sub-urbain.
Poil aux mains.