En haut, sur la place de la mairie

Papotant, tripotant le sable douteux,

Loupiotes, loupiots et pépères sont là tout mêlés

chacun tenant son rôle

Aux uns la danse et la course en zig zag

Aux autres la marche lente et les langues agiles

A tous le charme de la musique qui monte, se déplie

Délie les jambes et fait briller les yeux

Consolant les chagrins inconnus du jour qui finit

En bas, pépère, enroulé sur lui même

Vautré sous les ponts et gavé de chaleur,

Vidourle, muet, superbe et indifférent

S’endort lentement.

les_jeudis_de_l__t__29_juillet_011

les_jeudis_de_l__t__29_juillet_022

les_jeudis_de_l__t__29_juillet_035

les_jeudis_de_l__t__29_juillet_026

les_jeudis_de_l__t__29_juillet_028

les_jeudis_de_l__t__29_juillet_031

les_jeudis_de_l__t__29_juillet_036

les_jeudis_de_l__t__29_juillet_029

les_jeudis_de_l__t__29_juillet_040

les uns dansent, les autres pas

les_jeudis_de_l__t__29_juillet_009

les_jeudis_de_l__t__29_juillet_033

les_jeudis_de_l__t__29_juillet_005

(photos prises avec l'appareil dit petit, plus pratique et fiable dans les soirées.)

Merci à And Liguay pour sa programmation savoureuse et aux Shtelt Stompers pour leur musique joyeuse.