Dans le secret de l'atelier
Dans l'attente du jour où il sera dévoilé au public (si Mère Castor ne se vautre pas dans la rue en emportant le divin trésor)
Dans l'espoir de combler quelque peu le vide ambiant (sens-tu, lecteur sensible, le mou qui envahit les blogs ?)
Pour te montrer à quoi la Mère passe son temps entre deux collectages d'histoires de chèvres ou de loup, en attendant de partir jouer à Fort Boyard dans le Massif Central
En attendant enfin qu'elle se plonge dans l'à faire d'avril et qu'elle cuisine celle de mai (mêêêê)
Voilà rien que pour toi les premières images de Viturlus Maximus, sa petite laine, ses mains d'occasion et son manteau brodé.

DSC_0006

DSC_0005

derrière Viturlus, mon bel oranger

DSC_0009

DSC_0024

DSC_0012

la couronne (tu te souviens ?) n'est pas terminée

DSC_0015

DSC_0017

DSC_0016

DSC_0018

Il y aura aussi un texte (c'est du Mère Castor, le choc des images etc.), tu en sauras plus quand la chose, la bonne blague que voilà, sera exposée à partir du 1er mai à Sauve. Pouf pouf.

affiche_tour_de_mole_pour_mail

affiche_ateliers_ouverts_pour_mails

(Pas de souci, Adèle, ta colonne est récupérable. Si.)